Avis de beau temps sur les taux immobiliers ! Le mois de mars va encore rimer avec baisse généralisée des taux immobiliers. Mieux encore, quelques records ont même été observés par le courtier Credixia. Les meilleurs dossiers peuvent décrocher un taux de 1,51% sur 20 ans ou un taux de 1,05% pour un emprunt d'une durée de 10 ans. Le contexte reste donc idéal pour les emprunteurs qui souhaitent concrétiser leur projet d’achat immobilier. Et si c’était le meilleur moment pour se constituer un patrimoine avec le levier du crédit ?

Immobilier, c'est encore les soldes sur les taux !

Avis de beau temps sur les taux immobiliers ! Le mois de mars va encore rimer avec baisse généralisée des taux immobiliers. Mieux encore, quelques records ont même été observés par le courtier Credixia. Les meilleurs dossiers peuvent décrocher un taux de 1,51% sur 20 ans ou un taux de 1,05% pour un emprunt d'une durée de 10 ans. Le contexte reste donc idéal pour les emprunteurs qui souhaitent concrétiser leur projet d’achat immobilier. Et si c’était le meilleur moment pour se constituer un patrimoine avec le levier du crédit ?


Source :

Avis de beau temps sur les taux



Le début d'année 2016 est bien placé sous le signe des taux bas. Les établissements bancaires ont décidé de calmer le jeu après un été chaud sur les taux. Changement d’ambiance au profit des emprunteurs donc. Les banques souhaitent tout particulièrement favoriser les jeunes acheteurs dont la capacité d’emprunt est au plus bas. La plupart des établissements sont donc très clairement repassés en «mode» conquête depuis cet automne, afin de capter des nouveaux dossiers qui répondront à leurs ambitieux objectifs commerciaux de 2016. Selon l'étude CSA/Crédit Logement, les taux immobiliers se sont établis à 2,09% en moyenne le mois dernier, contre 2,15% en janvier et 2,20% en décembre.



La période est donc idéale pour acheter un bien immobilier ! D’autant plus que le printemps est considéré comme le moment idéal pour craquer sur le bien de ses rêves ou pour déménager, selon un sondage réalisé par Vivastreet.com. « Avec l’arrivée des beaux jours, une grande majorité des ménages se trouve dans de meilleures dispositions », explique Thierry Langlois, directeur du site d'annonces.



Ce terrain favorable va-t-il perdurer pour autant ? En début d'année, Immoprêt avait prévenu « que cette tendance à la baisse ne se poursuivra pas forcément. Nous aurons une vision claire sur les taux à compter du 2ème trimestre 2016 quand les premières tendances des marchés immobilier et crédit seront communiquées. »



Mais il n’y a pas que l’immobilier physique qui peut être financé à crédit. Il est possible de financer une acquisition en SCPI à crédit. La SCPl permet d’associer rendement et faible prise de risque, sans se soucier de la gestion du bien immobilier. L'autre avantage et il est de taille, c'est que les SCPI permettent de mutualiser les risques et de diminuer ainsi le risque locatif. L’immobilier est un investissement beaucoup plus stable que la plupart des autres types d’investissement, par exemple, les actions. Ainsi, même un immeuble acheté avec un fort levier financier sera beaucoup moins risqué que l’achat d’actions.



>> Je découvre le palmarès 2016 des SCPI


Le levier du crédit pour allié



Actuellement, vous pouvez donc vous voir proposer un taux légèrement supérieur à 2%, pour un crédit immobilier sur 20 ans, hors coût de l’assurance. D’autant qu’il est possible de déduire sans limitation de montant et de durée, les intérêts d’emprunt des revenus de la SCPI. Concrètement, une SCPI qui rapporte 5% en moyenne par an financée par un crédit dont le coût réel inférieur à 2%, votre rémunération nette avoisine les 3%. Le crédit est donc votre allié ! Il peut être puissant notamment pour les personnes fortement imposées. Pour y voir plus clair et mesurer la pertinence du mécanisme, voici un petit exemple :



Pour un investissement de 75 000 euros, dans un placement avec un rendement de 5% par an, financé à crédit sur une durée de 15 ans, l'effort d’épargne mensuel hors fiscalité est estimé à environ 200 euros*. A titre d'exemple, il faudrait épargner environ 342** euros par mois sur un placement offrant le même rendement pour avoir 75 000 euros au bout de 15 ans. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale. L'acquisition est en effet partiellement remboursée grâce aux revenus fonciers perçus. Pour conclure, l’effet de levier peut être votre partenaire pour vous constituer un patrimoine rapidement sans pour autant avoir un gros capital dans son bas de laine.



>> Je m'informe sur les SCPI








Communication non contractuelle à but publicitaire



* Hypothèses de calcul : rendement annuel de 5% (versé trimestriellement). Prêt à échéances constantes pour une durée de 15 ans à un taux annuel proportionnel de 2,85 %. sans apport et hors commission de souscription. Assurance non souscrite. Cette hypothèse ne peut valoir offre de crédit. Toute demande ne peut bien sûr préjuger de la décision prise par l’établissement prêteur d’octroi ou non du crédit sollicité.

** Hypothèses de calcul : versement de 342 euros par mois dans un fonds ayant une performance annuelle net de frais de gestion de 5% (0.206% par mois), sans frais d'entrée ni droit de garde. Capital total au bout de 15 ans : 75038,15 euros












Copyright ©2016 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.