Voilà une nouvelle qui va faire plaisir aux Mélenchon et Besancenot de ce monde: la globalisation s'essouffle. Elle s'essouffle du fait du ralentissement Chinois mais pas seulement, elle serait entrée dans une nouvelle phase de ralentissement structurel. Un monde moins global pour les biens et les services mais plus global pour les datas. Passionnant.

Morning du 3 Mars, UN MONDE MOINS GLOBAL ?

Voilà une nouvelle qui va faire plaisir aux Mélenchon et Besancenot de ce monde: la globalisation s'essouffle. Elle s'essouffle du fait du ralentissement Chinois mais pas seulement, elle serait entrée dans une nouvelle phase de ralentissement structurel. Un monde moins global pour les biens et les services mais plus global pour les datas. Passionnant.


Source :

LA FIN DE LA GLOBALISATION ?
C'est ce que nous annoncent le FMI, la banque Mondiale, l’Organisation du Commerce Mondial et le cabinet de conseil Mac Kinsey. Pour la 5ème année consécutive, du jamais vu depuis les années 70, la croissance du commerce mondial est quasiment nulle., En 2015 on a même assisté au plus gros effondrement des échanges de biens dans le monde depuis la crise de 2009.
La Chine est en partie responsable de ce repli. La Chine a alimenté le commerce mondial, tant par ses exportations massives de biens que par ses importations massives de matières premières. Son ralentissement, de même que la chute des cours des matières premières est la cause conjoncturelle de cette chute du commerce mondial. Et on peut rajouter la croissance anémique en Europe depuis la crise. Mais, mais, et c’est tout le débat du moment, certains experts pensent que ce ralentissement n’est pas que conjoncturel, il est aussi structurel. Le monde serait devenu, structurellement moins global.

RELOCALISATION ET DATA
Quelles seraient les causes structurelles de ce changement ?
Tout d’abord le changement de modèle Chinois. Et des Chinois qui consomment de plus en plus de biens qu’ils produisent et qui produisent de plus en plus de biens qu’ils consomment. Mais également un essoufflement de la délocalisation mondiale avec au contraire, notamment aux Etats Unis, une vague de relocalisation et la promotion des circuits courts dans de nombreuses industries. Et cette relocalisation devrait même s’accélérer avec le développement des imprimantes 3D. Signe des temps et de la nouvelle révolution économique que nous vivons, la seule globalisation qui explose est celle des données et de l’information digitale. Selon marc Kinsey, le flux de data entre les pays auraient doublé entre 2013 et 2015. Nous sommes vraiment en pleine mutation...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.