Pôle emploi doit publier ce mercredi à 18h les chiffres du chômage pour le mois de décembre. Et donc pour l'ensemble de l'année 2015. François Hollande, qui a lié sa candidature à la présidentielle de 2017 à une inversion durable et conséquente du nombre de chômeurs, ne va pas quitter son écran de la journée. Tant pis pour les taxis...

Morning du 27 Janvier, Alors, cette courbe du chômage ?

Pôle emploi doit publier ce mercredi à 18h les chiffres du chômage pour le mois de décembre. Et donc pour l'ensemble de l'année 2015. François Hollande, qui a lié sa candidature à la présidentielle de 2017 à une inversion durable et conséquente du nombre de chômeurs, ne va pas quitter son écran de la journée. Tant pis pour les taxis...

Source :

TROP TARD POUR 2015
Un chiffre d'autant plus attendu qu'il était en baisse en novembre. Et le chômage n'a pas baissé deux mois consécutivement depuis près de 8 ans. Ce serait un bon signe même si l'année 2015 restera malgré tout catastrophique : Sur les onze premiers mois de l'année, le nombre de demandeurs d'emploi a, pour l'heure, progressé de 71.300 en catégorie A en France entière, pour représenter 3.833 millions de personnes.

IMMOBILISME
24H que les taxis bloquent les aéroports et les principaux axes de Paris. Incapable d'agir et de trouver une solution satisfaisante, le gouvernement ne bouge pas et se contente d'inviter les acteurs autour d'une table. Comme l'année dernière... On comprend que cela ne suffise pas pour stopper les manifestants.

IL Y A UNE LOI
Le pire dans cette histoire, c'est qu'il y a une loi, d'Octobre 2014, qui prévoit des mesures de modernisation des taxis et des mesures de réglementation pour les VTC, comme la formation obligatoire des chauffeurs. Les chauffeurs de taxi manifestent pour dénoncer précisément la "mauvaise" application du texte. Si même les lois votées ne fonctionnent pas, à quoi ça sert de demander des réformes...

RISK ON
Les marchés alternent entre rachats à bons compte et inquiétude face à la conjoncture. Une des conséquences de la volatilité et d’un net regain d’aversion au risque se répercute sur le marché des obligations souveraines, dont les investisseurs raffolent quand tout va mal : les taux à 2 ans sont passés en territoire négatif. Sur le marché secondaire, le 2 ans est tombé à -0,46% et même à 5 ans, le rendement est descendu à -0,25%. Les investisseurs parient sur une rallonge du programme de rachats d’actifs de la BCE.

LA BOE MET EN GARDE CONTRE UN BREXIT
Mark Carney, le gouverneur de la Banque centrale a souligné les risques...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.