On a appris qu'Orange ne voulait pas simplement devenir une banque en ligne de plus en rachetant Groupama Banque mais que l'opérateur Telecom avait de vraies ambitions bancaires. C'est un des signaux majeurs qu’on attendait depuis quelques mois pour parler du début d’une vraie révolution bancaire en France.Cela fait des années maintenant qu’on sait que la banque de demain ne sera plus la banque qu’on a connue hier et même celle qu’on connaît aujourd’hui.

Morning du 7 Janvier, LA BANQUE DE DEMAIN

On a appris qu'Orange ne voulait pas simplement devenir une banque en ligne de plus en rachetant Groupama Banque mais que l'opérateur Telecom avait de vraies ambitions bancaires. C'est un des signaux majeurs qu’on attendait depuis quelques mois pour parler du début d’une vraie révolution bancaire en France.Cela fait des années maintenant qu’on sait que la banque de demain ne sera plus la banque qu’on a connue hier et même celle qu’on connaît aujourd’hui.


Source :

LA BANQUE MOBILE
Une banque de détail c’est en fait la combinaison de trois éléments : des moyens de paiements avec, schématiquement, un compte et une carte, des crédits et de produits de placements. Sur chaque élément de la chaîne, l’innovation est en marche grâce à la technologie et ces éléments sont de plus en plus dissociés. L’élément de disruption majeur c’est évidemment le mobile. On est train de basculer de la banque de réseau à la banque mobile. Ce sont les banques en ligne qui auraient dû mener la révolution bancaire. Même si elles progressent très rapidement, elles ne concernent finalement, après plus de dix ans, qu’une partie minime de la population. Elles sont bloquées par deux éléments : le premier c’est qu’elles appartiennent toutes à des grandes banques de réseaux et qu’elles ne peuvent pas dire ce qu’avait dit Free quand il est rentré sur le marché des télécoms : on va casser les prix car les établissements traditionnels vous arnaquent. L’autre problème c’est le coût d’acquisition d’un client. Attirer un client coûte cher. De plus en plus cher.

LA REVOLUTION BANCAIRE EST EN MARCHE
Aujourd’hui le pouvoir passe non pas aux mains de celui qui possèdent la technique bancaire car elle s’acquière facilement mais entre les mains de celui qui a les clients et la technologie. Deux types d’acteurs ont les clients et la technologie : les GAFA et les opérateur telecoms. Demain c’est Orange banque, après demain ce sera SFR Banque, et Free banque.
Les banques traditionnels ont commencé à évoluer et elles vont devoir évoluer encore plus rapidement pour faire face à cette nouvelle concurrence. Les Français leur sont encore très fidèles et continuent à...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.