L’année 2015 est une belle illustration du fait que les Français gèrent mieux leur épargne. Tout d’abord, rappelons-le, les Français sont des fourmis. Nous avons encore, malgré la crise, malgré notre croissance nulle, malgré un chômage dramatique, un des taux d’épargne les plus élevés au monde.

Morning du 23 Décembre, Etes-vous un bon épargnant?

L’année 2015 est une belle illustration du fait que les Français gèrent mieux leur épargne. Tout d’abord, rappelons-le, les Français sont des fourmis. Nous avons encore, malgré la crise, malgré notre croissance nulle, malgré un chômage dramatique, un des taux d’épargne les plus élevés au monde.

Source :

SORTIR DU LIVRET A
Ce taux d'épargne élevé est un signe d’un manque de confiance dans l’avenir mais surtout d’un manque de confiance total dans la capacité de l’État à faire face notamment au paiement de retraites. Les Français épargnent donc beaucoup et ils épargnent mieux. Qu’ont-ils fait en 2015? Ils ont tout d’abord sorti de l’argent de leurs livrets d’épargne qui connaissent une décollecte record. Il a fallu que le rendement du livret A passe en dessous de 1% pour que les Français comprennent que le livret A n’était pas un placement à long terme mais un placement pour l’épargne de précaution qui doit représenter au maximum 6 mois de dépenses de fonctionnement. Donc sage décision. Ensuite ils se sont rués sur l’assurance-vie. Le couteau suisse de l’épargne. Ils ont compris qu’avec une inflation nulle, des rendements supérieurs à 2% et en plus une vraie liquidité, c’était encore un cadeau. Encore une bonne décision.

UNE BELLE GESTION DE L’ÉPARGNE
Et enfin ils ont mis quelques billes en Bourse avec un marché français qui devrait finir l’année avec une performance raisonnable même si elle n’est pas spectaculaire. Et les Français, là encore, ont fait preuve de bon sens. Ils n’ont pas investi en Bourse directement mais à travers des fonds logés dans leur assurance-vie pour bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Et ceux qui ont choisi d’investir en Bourse, l’ont fait à travers le PEA, une des dernières niches fiscales. Et pour finir, les Français en 2015 ont continué à investir dans l’immobilier. Soit l’immobilier physique, soit la pierre papier avec les SCPI. En 2015 les ménages français ont géré leur épargne comme des chefs et obtenu un rendement moyen largement supérieur à l’inflation. Seul petit bémol, ils ont eu trop recours au découvert, l’arme de destruction massive des banques. Mais nul...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.