A la fin du mois de Novembre, l'optimisme était de mise sur les marchés. La hausse des taux Américains étaient largement anticipée et la banque Centrale Européenne devait jouer les pères Noël. Certains se prenaient même à rêver d'un "rallye de fin d'année". Décembre est venu doucher l'euphorie. Le monde des fonds aux Etats Unis avait pourtant donné des signes avant coureur de la baisse...

Morning du 14 Décembre, SECOUSSE SUR LES MARCHéS

A la fin du mois de Novembre, l'optimisme était de mise sur les marchés. La hausse des taux Américains étaient largement anticipée et la banque Centrale Européenne devait jouer les pères Noël. Certains se prenaient même à rêver d'un "rallye de fin d'année". Décembre est venu doucher l'euphorie. Le monde des fonds aux Etats Unis avait pourtant donné des signes avant coureur de la baisse...

Source :

OBSERVER LE MONDE DES FONDS
Aux Etats Unis, on cherche les signes qui permettent de déterminer si cette baisse des marchés est temporaire ou si c’est un retournement de tendance et c’est comme souvent du côté des fonds qu’on a des débuts de réponse. Et tous les regards sont tournés vers les fonds de high yield ou de junk bonds, ces fonds qui investissent dans de la dette d’entreprises à taux d’intérêt élevé.
Quand les investisseurs sont optimistes sur l’avenir, ils se ruent pour prêter de l’argent à des entreprises qui ont des notations même assez mauvaises pour bénéficier de taux d’intérêt plus élevé. C’était le cas jusqu’à présent. Mais depuis quelques semaines ces fonds affichent des performances catastrophiques et certains ont annoncé leur fermeture la semaine dernière face à des pertes et des retraits importants. Ce n’est pas un signe très rassurant.

LA DISPARITION DES OURS
L’autre élément intéressant ce sont les bear funds, ces fonds qui parient à la baisse des marchés.Ces fonds ont bien évidemment cartonné avec la crise de 2008. Mais avec des indices américains qui ont triplé depuis mars 2009, vous pouvez imaginer comme ces fonds ont souffert. Et chose rarissime, ils ont presque tous disparu. Il n’y a plus, ou presque plus, de bear funds aux Etats Unis. Ils sont tous morts d’épuisement en attendant une baisse des marchés qui n’est jamais venu. Ça aussi c’est considéré comme un signe de trop fort consensus à la hausse. Si on ajoute à ça la très mauvaise performance des fonds spéculatifs, les hedge funds, le monde des fonds nous indique que nous entrons dans une période très agitée, très volatile et plutôt avec un biais baissier.

ET MAINTENANT?
Pourquoi les Français doivent ils être dos au mur pour s'unir et...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.