Les marchés sont dans l’attente de la Banque Centrale Européenne aujourd’hui et du chômage demain. Mais le problème c'est que les marchés sont toujours dans l’attente de quelque chose. Les investisseurs et les traders  passent le plus clair de leur temps à attendre. Attendre des statistiques économiques, attendre des banques centrales, attendre des déclarations.

Morning du 3 Décembre, ATTENDRE, TOUJOURS ATTENDRE

Les marchés sont dans l’attente de la Banque Centrale Européenne aujourd’hui et du chômage demain. Mais le problème c'est que les marchés sont toujours dans l’attente de quelque chose. Les investisseurs et les traders passent le plus clair de leur temps à attendre. Attendre des statistiques économiques, attendre des banques centrales, attendre des déclarations.

Source :

LE BLACK SWAN
Généralement ce qu’ils attendent est tellement attendu qu’il ne se passe pas grand-chose et que dès que c’est terminé il faut se remettre à attendre à nouveau. Et d’ailleurs ce qui fait bouger les marchés ce n’est pas ce qui attendu mais ce qu’on n’attend pas, les cygnes noirs, les black swans.
Est ce qu'on peut s'attendre à des surprises aujourd'hui ou demain?
Prenons Mario Draghi. On sait qu’il va remettre quelques dizaines de milliards d’euros pour offrir un joyeux noel aux traders et aux gérants ; la question est de savoir s’il va baisser les taux encore. S’il le fait, on dira que c’est attendu. Si il ne le fait pas, il y aura une déception passagère et on se mettre à attendre sa prochaine déclaration ou la prochaine réunion de la Banque Centrale Européenne. Idem pour les chiffres de l’emploi. On les attend très fort. S’ils sont aussi forts que prévu, cela confortera l’idée que la banque centrale Américaine va monter les taux d’intérêt en Décembre. S’ils sont moins forts, cela ne changera rien car la décision de la banque Centrale américaine est déjà prise.

UN METIER DE VEILLEUR DE NUIT ET DE JOUR
Donc les marchés qui ne bougent plus depuis le début de la semaine vont rester là où ils sont?
Je ne dis pas ça . Ils vont bouger. Mais ils vont bouger pour des raisons qu’on n’attend pas. Si le pétrole transperce le niveau des 40 dollars à la baisse par exemple, si Poutine décide de bombarder la Turquie, par erreur, ou si un cygne noir s’écrase sur les marchés. En fait, faire du trading consiste à apprendre à attendre patiemment pour être actif quand un évènement imprévu se produit, un peu comme un veilleur de nuit.

IL EST BON CE CAMERON
Il a réussi à convaincre les députés Anglais réticents d'autoriser...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.