Depuis le début de l’année 2015, la production de crédits immobiliers reste dynamique. Il faut remonter aux années 2006-2007 pour retrouver une telle vigueur, observe l'Observatoire Crédit logement/CSA.

Immobilier, la production de crédits retrouve ses niveaux d'avant crise

Depuis le début de l’année 2015, la production de crédits immobiliers reste dynamique. Il faut remonter aux années 2006-2007 pour retrouver une telle vigueur, observe l'Observatoire Crédit logement/CSA.

Source :

Une reprise portée par les baisses des taux

Cette reprise est « portée par l’amélioration des conditions de crédit et une demande dont le moral s’est rétabli depuis un an », explique l’Observatoire. « Cette année, le rebond est plus marqué que les années précédentes et il faut remonter aux années 2006-2007 pour retrouver une telle vigueur », ajoutent les auteurs de l’étude.

Des taux moyens à 2,22% en octobre

Le taux moyen du crédit immobilier s'est établi fin octobre à 2,22% (hors assurances), contre 2,19% en septembre et après un point bas à 2,01% en juin, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

Dans l'ensemble, les taux des crédits immobiliers sont revenus à leur niveau du début de l'année 2015. « Les niveaux actuels des conditions de crédit permettent toujours à de nombreux ménages de rentrer sur le marché de l'accession, sur des durées longues, sans que cela ne les pénalise : la remontée des flux de la primo accession des ménages jeunes ou modestes en témoigne », ajoute l’Observatoire.
Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.