Les ménages ont été en première ligne des hausses d’impôt votées depuis 2011. Une étude réalisée et publiée par l'institut COE-Rexecode rapporte que le cumul des mesures nouvelles votées en six ans atteint 68 milliards d'euros, dont 58 milliards qui ont pesé uniquement sur  les ménages.

Fiscalité, le gouvernement a eu la main lourde sur les ménages depuis 2011

Les ménages ont été en première ligne des hausses d’impôt votées depuis 2011. Une étude réalisée et publiée par l'institut COE-Rexecode rapporte que le cumul des mesures nouvelles votées en six ans atteint 68 milliards d'euros, dont 58 milliards qui ont pesé uniquement sur les ménages.


Source :

Une hausse continue depuis 2011

Les ménages n’ont pas été épargnés par la grâce fiscale depuis 2011 avec une année 2013 particulièrement meurtrière en la matière avec une hausse de 16 milliards. Au total, une hausse cumulée de 58 milliards d’euros. La baisse de 5 milliards enregistrée entre 2014 et 2016 passe pratiquement inaperçue.

Le mea culpa de Manuel Valls

Manuel Valls fait profil bas sur les multiples hausses d’impôts votées depuis le début du quinquennat de François Hollande. «Il y a eu une augmentation de la fiscalité au cours de ces dernières années -je ne parle pas uniquement depuis 2012- pour les entreprises comme pour les ménages, 20 milliards entre 2010 et 2012 et un peu plus de 20 milliards entre 2012 et 2014 qui a, je crois, créé une forme de rupture entre les Français et l'impôt», a concédé le premier ministre lors d'un débat organisé par le Club de l’Économie du quotidien Le Monde.

Une fiscalité de plus en plus pesante sur la classe moyenne

La baisse d'impôts promise par François Hollande pour 2016 va bénéficier à trois millions de nouveaux foyers. Un million de ménages ne paieront pas ou plus l’impôt sur le revenu grâce à cette mesure. Ainsi, la proportion de foyers français qui payent l’impôt sur le revenu devrait ainsi retomber autour de 46 %, comme en 2010. Et comme la nature a horreur du vide, les classes moyennes et aisées devraient voir leur imposition s’alourdir.

>> Nos solutions pour payer moins d’impôts !

> Préparer sa retraite, tout en optimisant sa pression fiscale, le plan d’épargne retraite populaire (PERP) a tout pour plaire ! Découvrez dès aujourd'hui notre nouvelle solution MonFinancier Retraite PERP

> Outre le PERP, nous réservons une belle enveloppe d'investissement défiscalisé dans le cinéma à travers les Sociétés de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel. Du fait de leur rareté et de la réduction d'impôt accordée en contrepartie d'une souscription, les Sociétés de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel sont très recherchées. Alors n'hésitez plus, découvrez notre offre SOFICA 2015 et faites partie du cercle très fermé des détenteurs de ce produit de défiscalisation si singulier.
Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Le 26/10/2015 à 07:29

de toutes façons lorsque le gouvernement baisse les impots quelque part ,,il les recupere ailleurs....il n'ont qu'à baisser les salaires non appropriés des ministres qui sont payés pour dormir   sur leur banc,,de qui se moque t on ?? si nous   trainons au travail  on se fait vite remettre sur la ligne droite ou ....la porte,,

Le 24/10/2015 à 14:04

Ras le bol de toute cette fiscalité écrasante, de cette politique absurde qui ralentit le commerce et nous paupérisent peu à peu. Quand celà va-t-il s'arrêter ? Je comprends les gens qui fuient la France, mais encore faut-il en avoir les moyens.

Conclusion de cette triste situation : quand les plus riches se sauvent, ce sont les moyens qui trinquent le plus en payant des impôts iniques ; il faut bien trouver l'argent quelque part.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.