C'est une vraie bonne nouvelle. Enfin.

Morning du 19 Octobre, RETRAITES: BONNE NOUVELLE ET MENSONGE

C'est une vraie bonne nouvelle. Enfin.


Source :

Nous sommes encore très loin d'une vraie réforme structurelle sur les retraites, mais l'accord entre les partenaires sociaux sur les retraites complémentaires est une bouffée d'oxygène mais aussi la première avancée réelle et réaliste sur un problème majeur. Seule ombre au tableau: le mensonge sur les conséquences de ce deal.
ON N'Y CROYAIT PLUS
Que des syndicats réalistes et un patronat sorti de la caricature parviennent à sauver, momentanément, les retraites complémentaires, c'est un miracle. Un miracle d'autant plus jouissif que la CGT et FO ont été mis hors jeu. Ils ont refusé de signer cet accord mais il suffisait que 3 syndicats le signent pour que cet accord soit valable.

LE MENSONGE
Vous lirez ce matin partout: "il va falloir travailler une année de plus". En effet, pour toucher sa retraite complémentaire à taux plein, et ne pas subir la décote de 10% par an pendant 3 ans, il faudra travailler jusqu'à 63 ans et pas jusqu'à 62 ans. Seul petit problème: il n'y a pas et il n'y aura pas de travail pour les seniors de 62 ans. Nous avons déjà un des taux d'emplois des 55-59 ans les plus bas des pays développés. La vraie conséquence de ce deal n'est pas que nous devrons travailler plus car ce ne sera pas possible mais que nos retraites vont baisser. Pour l'instant de 10%. Mais probablement de plus lors d'une vraie réforme de fond.
C'était inévitable. Mais que nous avancions pour une fois en France sur un sujet douloureux est une excellent nouvelle.

LA CHINE MENT
Une mauvaise nouvelle sur la Chine est passée inaperçue.
On est tous focalisés sur la croissance Chinoise et c’est normal. Quand le pays qui a tiré la croissance mondiale, les matières premières et les pays émergents ne tournent plus à 10% mais à moins de 7%, pas étonnant qu’on se pose des questions. Mais vous savez quand on parle de la Chine depuis près de 20 ans, il y a toujours un argument massue qui tombe en fin de conversation si on s’inquiète trop: « De toutes façons avec les réserves de change qu’ils ont, ils peuvent faire ce qu’il veut ». Les réserves de change Chinoises que personne n’a jamais vues ni jamais comptées c’est...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Le 23/10/2015 à 08:10

Je pense que cet article est falacieux, il est le reflet de la pensée unique.

Comment avoir un temps plein avec le chomage des travailleurs de + 45

ans.

Cela va donner une retraite de misère plus près du seuil de la pauvreté.

Retraité avec une très petite retraite

Guy PATIN

Le 22/10/2015 à 22:34

Je tiens aussi à rappeler que les propositions de Monsieur Gattaz étaient:-25%  pour un départ à 62ans,-15% à 63 ans,taux pleins à64ans.Avec les seules contributions des travailleurs.Il en est autrement aujourd'hui.

Le 22/10/2015 à 16:31

J'invite votre chroniqueur à bien lire l'accord sur les retraites complémentaires,dans son édito il ya plus d'erreurs que de vérités.A savoir que sans accord,çà aurait étéautrement plus délicat.L'accord actuel ne fait pas perdre 10% de la pension totale.La position patronale était pire(200€ de perte sur une pension totale de1300€)Il ne faut pas se leurrer,les trentes glorieuses nous ne les aurons sans doute jamais plus.Aujourd'hui,le rôle du syndicalisme,c'est de construire dans un monde de progrès

dixit (L.Berger).Ilest trop facile de dire nonà tout.LES yaka fautqu'on devrait être plus réalistes.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.