L’examen du projet de budget 2016 démarre ce mardi à l'Assemblée nationale. Et la surprise vient de Jean-Marc Ayrault, décidé de rappeler au bon souvenir de François Hollande, une promesse de campagne. L’ancien premier ministre relance en effet l’idée d’un « impôt citoyen », fusionnant l’impôt sur le revenu et la CSG et de lier CSG et la future prime d'activité. A deux mois des élections régionales, cette proposition fait désordre dans les rangs de la majorité…

Fiscalité, l’idée d’une fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG refait surface

L’examen du projet de budget 2016 démarre ce mardi à l'Assemblée nationale. Et la surprise vient de Jean-Marc Ayrault, décidé de rappeler au bon souvenir de François Hollande, une promesse de campagne. L’ancien premier ministre relance en effet l’idée d’un « impôt citoyen », fusionnant l’impôt sur le revenu et la CSG et de lier CSG et la future prime d'activité. A deux mois des élections régionales, cette proposition fait désordre dans les rangs de la majorité…

Source :

Une idée « intéressante »

L’ombre de l’ancien Premier ministre plane toujours. Deux amendements déposés par Jean-Marc Ayrault et Pierre-Alain Muet, viennent s’inviter dans le débat. Ils proposent de fusionner la CSG et de l'impôt sur le revenu et aussi de lier la CSG et la future prime d'activité. L’ancien chef du gouvernement, héraut d’une révolution fiscale risque fort de se heurter au gouvernement alors que sa fronde a conquis près de la moitié des députés de la majorité. Mais pour ne pas froisser l’ancien locataire de Matignon, Michel Sapin « a trouvé cette démarche intéressante » mais aussi jugé que « c'est un peu prématuré. » «Il faut essayer de rapprocher les deux, nous le faisons», a-t-il ajouté, en excluant toutefois une fusion entre un impôt à taux fixe et un autre, progressif.

>> Pensez à réduire vos impôts !

Faites-vous plaisir en économisant de l'argent. Nous vous réservons une belle enveloppe d'investissement défiscalisé dans le cinéma à travers les Sociétés de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel. Du fait de leur rareté et de la réduction d'impôt accordée en contrepartie d'une souscription, les Sociétés de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel sont très recherchées.

Alors n'hésitez plus, découvrez notre offre SOFICA 2015 et faites partie du cercle très fermé des détenteurs de ce produit de défiscalisation si singulier.
Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.