Chocolat, secret bancaire, évasion fiscale, montres de luxe et neutralité, je suis, je suis… la Suisse. Au-delà des clichés, notre petit voisin affublé d’une image d’îlot ordonné, est un pays aux multiples facettes : quatre langues, l’allemand, le français, l’italien et le romanche qui cohabitent, 26 cantons, soit autant de petits États qui font un. Si discret à l’accoutumée, le pays a fait trembler les marchés au début de l’année après une réévaluation brutale et surprise de sa monnaie. On en parle d’ailleurs dans le mag’ de septembre.

Coucou, voici les pépites suisses

Chocolat, secret bancaire, évasion fiscale, montres de luxe et neutralité, je suis, je suis… la Suisse. Au-delà des clichés, notre petit voisin affublé d’une image d’îlot ordonné, est un pays aux multiples facettes : quatre langues, l’allemand, le français, l’italien et le romanche qui cohabitent, 26 cantons, soit autant de petits États qui font un. Si discret à l’accoutumée, le pays a fait trembler les marchés au début de l’année après une réévaluation brutale et surprise de sa monnaie. On en parle d’ailleurs dans le mag’ de septembre.

Source :

L’investisseur qui souhaite scintiller son portefeuille ne sera pas à court d’idées entre les actions en direct et les fonds plus ou moins investis sur la Suisse.

Pour s’exposer à la Suisse il est possible d'investir en direct dans les plus grandes valeurs de ce pays avec votre PEA ou votre compte-titre comme n’importe quelle action française. Des courtiers tels que Saxo Banque proposent de placer ses billes sur les sociétés suisses. Par contre, il sera exposé au risque de change. Et la décision de la banque centrale helvétique de renforcer sa monnaie a, par effet de ricochet, renforcé les valeurs de la place suisse. Alors, pour éluder le risque de change, il est possible d’acheter des valeurs en direct car celles-ci sont en effet souvent cotées à la bourse de Francfort sur le Xetra allemand comme le géant de l’agroalimentaire Nestlé, ou Roche, une des premières entreprises mondiales du secteur de l’industrie pharmaceutique.

Le stock picking action n'étant pas évident pour un particulier, il est également possible d'investir sur le marché suisse à l'aide de fonds communs de placements. Pour un investisseur qui ne se sent pas à l’aise avec les valeurs suisses, il peut s’attacher les services d’un gérant professionnel et profiter de son expertise sur ce marché.

Parmi les fonds qui existent sur le marché, on peut citer le fonds Switzerland Fund A-CHF Fde la société de gestion Fidelity (ISIN : LU0054754816) L’objectif du fonds Switzerland Fund est de viser la croissance du capital à long terme à partir d´un portefeuille diversifié principalement investi en actions suisses. Le fonds investit principalement dans les grandes entreprises, mais détient également des petites et moyennes valeurs. Le principal critère de sélection est la valeur intrinsèque de l´entreprise et non son appartenance à un secteur industriel précis.Le géant de l’industrie pharmaceutique Novartis se retrouve en tête des convictions du gérant (9,94%) suivi de son homologue Roche (7,38%) et Iberdrola (9,77%) et de Nestlé, le géant de l’agroalimentaire (8,70%). Au pied du podium on retrouve Richemont, le spécialiste du luxe (6,60%) et Credit Suisse (5,18%).

On retrouve également le fonds SSgA Switzerland Index Equity Fund P de la société de gestion State Street Global Advisors (ISIN : FR0010482844). L’objectif de ce fonds est de répliquer est de répliquer la performance de l’indice MSCI Switzerland (Morgan Stanley Capital International) quelle que soit son évolution. La gestion vise à obtenir un écart entre l’évolution de la valeur liquidative et celle de l’indice (mesuré par la tracking error) le plus faible possible et inférieur à 1%.L’incontournable Nestlé passe en tête des convictions du gérant (19,68%) suivi de Novartis (18,45%). Roche (15,88%), UBS (6,26%) et ABB (3,51%) complètent le quinté gagnant.


On peut également citer le fonds le fonds AXA World Funds Framlington Switzerland A Capitalisation de la société de gestion AXA (ISIN : LU0184627536). L’objectif du fonds est d’obtenir une croissance du capital à long terme en investissant essentiellement dans une gamme largement diversifiée d’actions suisses cotées et de titres apparentés aux actions. On reprend les mêmes et on recommence : Novartis (9,78%), Nestlé (9,49%) et Roche (8,09%) sont le trio de tête des positions du fonds. Le chocolatier Lindt (5,51%) et L’assureur Swiss Life (3,76%) sont derrière.


On notera aussi que le produit est disponible sur notre contrat d'assurance vie MonFinancier liberté vie. Par ailleurs, tous les OPCVM cités ci-dessus sont éligibles à au moins un de nos contrats d'assurance vie.

Attention, cet article ne constitue en aucune manière une incitation à acheter et ne peut être considéré comme des recommandations personnalisées.

Nous restons bien évidemment à votre entière disposition afin de répondre à vos éventuelles questions, vous apporter une explication détaillée, valider la pertinence de cette solution au regard de vos objectifs et bien-sûr étudier d'autres alternatives en adéquation avec votre sensibilité : effectuer une demande de rappel.


Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.