Prenez quelques minutes pour jeter un coup d'oeil au budget présenté en Grande Bretagne hier. Dans un pays qui flirte avec le plein emploi et qui affiche une croissance forte, le gouvernement choisit de continuer à réduire les dépenses publiques et de baisser les impôts. Sans concession. La Grande Bretagne rejoint l'Allemagne dans une vision à des années lumière de celle de la France.

Morning du 9 Juillet, LA FRANCE ET LA GRANDE BRETAGNE SUR DEUX PLANETES

Prenez quelques minutes pour jeter un coup d'oeil au budget présenté en Grande Bretagne hier. Dans un pays qui flirte avec le plein emploi et qui affiche une croissance forte, le gouvernement choisit de continuer à réduire les dépenses publiques et de baisser les impôts. Sans concession. La Grande Bretagne rejoint l'Allemagne dans une vision à des années lumière de celle de la France.


Source :


MOINS D'ETAT
Le budget Britannique a retenu mon attention ce matin et je dois vous avouer qu’une fois de plus Cameron et son gouvernement me bluffent. Osborne le ministre des Finances a présenté hier son budget pour l’année prochaine. Et c’est encore une fois un budget sans concession. Un budget qui a pour objectif de continuer à assainir les dépenses publiques et de continuer à alimenter une des croissances les plus fortes des pays développés. Baisse d’impôts encore, pour les plus défavorisés, pour les classes moyennes, baisse d’impôt sur les sociétés qui passe de 20% à 19% puis à 18%, et baisses des dépenses publiques. On parle maintenant d’un retour à l’équilibre en 2019 pour la Grande Bretagne.

UN BUDGET ULTRA CONSERVATEUR?
On parle tout de même d’un budget ultra conservateur avec une baisse brutale des prestations sociales mais en fait la Grande Bretagne adopte la même philosophie que l’Allemagne : on ne peut pas dépenser plus que ce qu’on gagne et on ne peut pas continuer à jouer au Père Noel avec de l’argent qu’on n’a pas et qu’on emprunte. C’est vrai que c’est triste, mais le Père Noel n’existe pas. Néanmoins le gouvernement Britannique augmente le salaire minimum, un salaire minimum qui n’a plus rien à envier au notre.

DEUX PLANETES
Est-ce que vous vous souvenez de ce qu’on disait en 2008 et 2009. On disait qu’il y avait deux modèles opposés pour sortir de la crise. Le modèle britannique basé sur une austérité brutale avec une réduction des dépenses publiques et du rôle de l’état et le modèle Français basé sur la hausse des impôts et un état encore plus omniprésent. La Grande Bretagne n’est certes pas un paradis, loin de là, mais le verdict est clair : le pays est proche du plein emploi avec une croissance...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.