Depuis le début de la nouvelle crise Grecque on évoque souvent à tort "la réunion de la dernière chance". Mais aujourd'hui cette expression prend tout son sens.

Morning du 7 Juillet, THE G DAY

Depuis le début de la nouvelle crise Grecque on évoque souvent à tort "la réunion de la dernière chance". Mais aujourd'hui cette expression prend tout son sens.

Source :

C'est le jour de la Grèce, the G day.
Ce soir, sauf surprise, nous serons si la Grèce restera ou sortira de la zone euro.
L'heure de vérité a enfin sonné.
A moins qu'il y ait encore...un nième rebondissement
OUI AU GREXIT
Alexis Tsipras va faire des propositions aux leaders Européens aujourd'hui. Si elles sont acceptables, un nouveau plan d'aide sera décidé, nous dilapiderons 60 milliards de plus, la Grèce fera quelques réformes insuffisantes et la crise sera repoussée de quelques mois.
Si elles sont inacceptables, la Grèce entamera son exode en dehors de la zone euro. Un exode pour lequel elle a déjà, implicitement, voté massivement oui dimanche.
Ce n'est pas le sort de la zone euro qui se joue aujourd'hui, c'est le sort de la Grèce.

QUI EST TSIPRAS?
On saura aujourd'hui si Tsipras est un opportuniste, habile joueur de poker et politique accroché au seul pouvoir et prêt à tous les compromis pour le conserver ou si c'est un vrai homme de conviction, révolutionnaire, rêvant de fédérer l'Europe des extrêmes pour proposer une alternative à l'Europe capitaliste et libérale de Bruxelles.

LA PASSION DES MARCHés


Pendant que nous avions tous nos yeux rivés sur la Grèce, un marché a connu une de ses journées les plus agitées: le pétrole.
Il a chuté de 8%.Ce sont des journées comme celle d’hier sur le pétrole qui font que ma passion pour les marchés reste toujours aussi forte. Ce que j’aime dans les marchés c’est que c’est un mélange de d’offre et de demande, de géopolitique, de macro économie et de psychologie et on a eu tout ça hier en une seule journée. Le pétrole s’est effondré. Géopolitique d’abord. Les négociations avec l’Iran arrivent à leur terme. Sauf surprise de dernière minute, il devrait y avoir un accord sur le nucléaire. Qui dit accord, dit levée progressive des sanctions et donc retour massif de l’Iran sur le marché pétrolier.

ECONOMIQUE
La Chine est aussi citée comme une des raisons de la chute du pétrole. Géopolitique avec l’Iran,...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.