Le désir de propriété est fort dans notre pays. Mais de là à franchir le pas, il y a quelques obstacles à surmonter. Notamment d’ordre financier. Plus de la moitié des Français (55%) juge les prix de l’immobilier « trop chers », selon une étude menée par Ipsos à la demande du courtier en prêts Cafpi.  Du coup, ils ne sont que 33% à envisager une acquisition dans les 5 ans à venir.

Immobilier, la pierre reste trop chère pour la moitié des Français

Le désir de propriété est fort dans notre pays. Mais de là à franchir le pas, il y a quelques obstacles à surmonter. Notamment d’ordre financier. Plus de la moitié des Français (55%) juge les prix de l’immobilier « trop chers », selon une étude menée par Ipsos à la demande du courtier en prêts Cafpi. Du coup, ils ne sont que 33% à envisager une acquisition dans les 5 ans à venir.


Source :

D'autres freins à l'achat

En plus des prix de la pierre, les sondés citent également des financements bancaires difficiles à obtenir (43%), une situation économique du pays faisant craindre pour l’avenir et pour l’emploi (37%) et les frais liés à l’acquisition trop élevés (35%).

Malgré le budget et les « sacrifices » qui sont liés à l’accession à la propriété, posséder son logement reste une priorité pour de nombreux ménages. Plus d’un tiers des personnes interrogées ont l’intention de devenir propriétaires de leur résidence principale dans les 5 ans à venir pour « ne plus payer de loyer » et « pouvoir faire ce que l’on veut ».


S'endetter pour mieux s'enrichir

Grâce à l'effet de levier du crédit, un particulier peut se construire un patrimoine immobilier (en direct ou via des SCPI) à moindre coût. En effet, le crédit permet à un particulier de faire une acquisition immobilière financée majoritairement, dans un premier temps, par la banque. Les mensualités vont être en partie remboursées à l'aide des revenus fonciers procurés par le bien acquis.

Pour le peu que le bien soit bien géré, les revenus fonciers vont largement permettre de couvrir le coût du crédit (qui est dégressif), et donc de financer en partie l'acquisition du bien. Votre acquisition est donc en partie financée par les loyers versés par le locataire !

>> Si vous êtes intéressé(e) par notre offre SCPI à crédit pour un effort d'épargne limité, n'attendez plus pour recevoir une information détaillée.
Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.