Les politiques se sont mis à la mode des séries. Des séries qui ont toutes les mêmes ingrédients et qui finissent toutes de la même façon. Des séries sans fin, avec des saisons qui se succèdent. Après "Moins belle la Grèce" et sa fin calamiteuse, on a maintenant "Les experts Retraite" qui risquent d'être sur nos écrans pendant quelques années.

Morning du 23 Juin, La mode des séries

Les politiques se sont mis à la mode des séries. Des séries qui ont toutes les mêmes ingrédients et qui finissent toutes de la même façon. Des séries sans fin, avec des saisons qui se succèdent. Après "Moins belle la Grèce" et sa fin calamiteuse, on a maintenant "Les experts Retraite" qui risquent d'être sur nos écrans pendant quelques années.


Source :


LES EXPERTS
La réunion des experts sur les retraites complémentaires s’est encore soldée par un échec hier. Après la Grèce, les retraites vont devenir le nouveau feuilleton sans fin avec les mêmes ingrédients :des jours J, des ultimatums, des réunions de la dernière chance, des coups de bluff et à la fin un accord, un mauvais accord, mais un accord tout de même. Et ce feuilleton nous concerne tous encore plus directement que la série Plus belle la Grèce. Hier donc tout le monde a quitté la table énervé en déclarant qu’on allait vers la catastrophe. Et on a fixé un nouveau sommet de la dernière chance le 16 Octobre.

QUI SONT LES MÉCHANTS ?
Qu’est ce qui bloque ? Tout ou à peu près tout. La fusion des caisses de cadres et non cadres qui mèneraient de fait à la disparition du statut déjà désuet de cadre et la proposition du Medef de réduire les versements de retraites complémentaires de 62 ans à 65 ans. Et de l’autre côté la proposition des syndicats de hausses des cotisations patronales. En fait tout le monde sait déjà qu’on finira par avoir tout : baisse des retraites du privé et hausses des cotisations. Mais il faut gagner du temps. Si possible tenir jusqu’aux élections de 2017.

UN HAPPY ENDING
Donc on aura un deal à la fin...
Comme pour la Grèce. Et comme pour la Grèce ce sera un mauvais deal. Un deal qui ne fait que repousser le problème. Pour la Grèce on va gagner quelques mois pour faire plaisir aux marchés mais on sait que le gouvernement Grec ne respectera pas ses engagements et que ces quelques mois de délais vont nous coûter 30 milliards d’euros de plus. Pour les retraites, on sait que le vrai problème, le vrai combat, un combat qui va au-delà du simple problème des retraites est l’alignement du secteur public avec le secteur privé. Mais le tournage de ce feuilleton là...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.