Le crédit immobilier défie-t-il les lois du marché obligataire ? A croire que oui. Il n’a jamais été aussi bon marché en dépit de la remontée des taux d’emprunt de la France sur le marché obligataire.

Immobilier, empruntez tant qu'il est encore temps !

Le crédit immobilier défie-t-il les lois du marché obligataire ? A croire que oui. Il n’a jamais été aussi bon marché en dépit de la remontée des taux d’emprunt de la France sur le marché obligataire.


Source :




La baisse des taux d’intérêt des crédits immobiliers s’est en effet poursuivie au mois de mai pour atteindre un nouveau record historique de 2,01 % en moyenne (toutes durées confondues, hors coût des assurances et sûretés), contre 2,03 % en avril, selon le dernier pointage du Crédit Logement/CSA. Cette seule baisse des taux intervenue depuis fin 2013 équivaut au total à un recul des prix de 10 %, indique l'observatoire.

Et pourtant, l’OAT 10 ans, qui sert de référence au calcul des crédits à taux fixe des particuliers, est bien remonté dernières semaines, passant de 0,4 % mi-avril à 1,01 % mardi. Un mouvement qui pouvait préfigurer une hausse des taux de crédit immobilier. Dans le neuf, les taux des crédits ont commencé à grimper le mois dernier, passant de 2,02 % en avril à 2,06 %, selon l’observatoire Crédit Logement.

Certaines banques ont elles aussi suivi le mouvement l’image du LCL qui a été la première fin mai à augmenter son taux de 0,1%. D’autres établissements, ont en fait de même : la Société générale, a relevé ses taux de 0,2 % et deux caisses régionales de la Caisse d’épargne, ont augmenté leurs barèmes de 0,05 % et 0,15 %.

Pas de panique pour autant, selon la plupart des courtiers en crédit, les taux d'intérêt des emprunts immobiliers devraient rester à des niveaux historiquement bas jusqu'à la fin de l'année, et les quelques remontées observées ici ou là relèvent de « correctifs ponctuels » des politiques commerciales menées par les banques. Celle-ci vont relever un tout petit peu leur taux en été pour avoir un peu moins de dossiers à traiter.

Globalement, les taux de crédit ne devraient donc pas remonter dans les mois à venir, d’autant plus que la BCE souhaite maintenir les taux à un niveau plancher, rappelle ACE Credit dans son dernier baromètre des taux.

Intéressé(e) par des solutions d'Investissement Immobilier ? Retrouvez l'offre immobilier de MonFinancier adaptée à vos besoins avec notre outil de recherche.
Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.