Cette semaine quelques chiffres sont tombés et il donne une image de la France aberrante.

Morning du 29 Avril, LA FRANCE EN CHIFFRES

Cette semaine quelques chiffres sont tombés et il donne une image de la France aberrante.


Source :

6 millions de chômeurs toutes catégories.
13.7 millions de retraités.
Et des sacrifices de plus en plus lourds demandés aux salariés du secteur privé.
La charge du pays, de plus en plus lourde, repose sur un nombre d'actifs dans le secteur privé de plus en plus réduit.
C'est insupportable.
LA RETRAITE A 60 ANS
Forte progression du nombre de départs en retraite anticipée en 2014: les chiffres de l’assurance retraite ont été publiés hier et ils sont assez frappants. Comme François Hollande n’a rien trouvé de mieux pour plomber nos dépenses publiques que de faciliter le départ à la retraite à 60 ans, près de 300,000 personnes sont partis à la retraite anticipée ces deux dernières années. En 10 ans ce sont au total 7 millions de Français qui sont partis à la retraite. Ce qui donne à aujourd’hui un total de 13.7 millions de personnes qui perçoivent une retraite.

PAS D'ARGENT POUR LES RETRAITES
Avec des systèmes de retraite fragilisés. Plus que fragilisés même. La caisse de retraite complémentaire pour les cadres est en faillite. Celle pour le privé le sera dans 4 ans. Et le MEDEF a déjà annoncé qu’il n’y aurait pas d’autre solution qu’une décote de 30 à 40% sur les retraites complémentaires en cas de départ à 62 ans avec une baisse progressive de la décote jusqu’à 67 ans. On nous parle tous les jours de combats contre l’inégalité mais paradoxalement personne ne s’attaque à une des inégalités qui plombe le pays : celui entre le secteur public et le secteur privé. D’ici quelques mois le taux de remplacement dans le privé, c’est-à-dire le pourcentage que représentera votre pension par rapport à votre salaire, tombera en dessous de 45 ou 40% même si vous partez après 62 ans. Dans le public, il restera à 75 ou 80% pour un départ qui reste toujours à 60 ans. Rien ne justifie ce traitement de faveur dans un secteur où la sécurité de l’emploi est assuré.

LES FONCTIONNAIRES ET LE CHOLESTEROL
Il ne faut peut être pas généraliser, car certains jobs dans le public nécessitent un traitement de faveur. Les fonctionnaires en France...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.