Le 7 Mai les Anglais vont voter. Et les sondages donnent pour l'instant le même score pour les conservateurs de David Cameron et d'Ed Miliband. Et aucune majorité claire pour aucun des partis. Et ça les marchés n'aiment pas: ils mettent la pression sur la livre sterling. Hier, c'est le leader travailliste qui a tenté de rassurer sur sa capacité à gérer l'économie du pays.

Morning du 14 Avril, ILS SONT FOUS CES ANGLAIS

Le 7 Mai les Anglais vont voter. Et les sondages donnent pour l'instant le même score pour les conservateurs de David Cameron et d'Ed Miliband. Et aucune majorité claire pour aucun des partis. Et ça les marchés n'aiment pas: ils mettent la pression sur la livre sterling. Hier, c'est le leader travailliste qui a tenté de rassurer sur sa capacité à gérer l'économie du pays.

Source :

LES ELECTIONS BRITANNIQUES
Nous ne sommes plus qu’à quelques semaines des élections britanniques
MF : Des élections essentielles pour la Grande Bretagne mais aussi pour l’Europe puisque je vous rappelle que David Cameron a promis qu’en cas de victoire de son parti il y aurait un référendum sur la sortie de l’Union Européenne. Et ce qui est fascinant dans ces élections qui se dérouleront le 7 Mai, c’est que les deux partis en tête, Conservateurs et travaillistes, ont exactement le même score dans les sondages. ET hier le candidat des travaillistes Ed Milliband a présenté son programme économique

ED MILIBAND, LE MARTINE AUBRY ANGLAIS
Est ce qu’il y a vraiment une différence entre les programmes économiques des deux partis ?
Oui. Parce qu’Ed Miliband ce n’est pas Blair. Il est plus socialiste que social démocrate. Un mélange d’Aubry et de Mélenchon avec le charisme de Jean Marc Ayrault. Mais hier il a tenté de rassurer. Il ne distribuera pas de l’argent à tout va, il n’augmentera pas le déficit budgétaire, il ne fera pas de promesse qu’il ne pourra pas financer mais il augmentera le SMIC et s’attaquera quand même aux riches et notamment aux étrangers qui bénéficient d’un statut fiscal privilégié.

LES MARCHéS N'AIMENT PAS
Ce que n’aime pas les marchés c’est qu’à l’heure où on parle, ni les travaillistes ni les conservateurs n’auront la majorité et certains partis comme le parti Ecossais pourrait faire pencher la balance. On risque donc d’avoir des gouvernements de coalition peu solides, et ça le marché n’aime pas. C’est la livre sterling qui accuse le coup et a fortement reculé. Dans moins d’un mois, on saura si le Brexit, la sortie de la Grande Bretagne de l’Union Européenne va être un sujet et un sacré sujet.

LA HAUSSES DES IMPOTS
Oui....
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Le 14/04/2015 à 11:43

bonjoure bonne journè jb

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.