L'économie Américaine a été le moteur de la croissance mondiale depuis plusieurs années. Au premier trimestre, elle marque le pas. Et le débat fait rage entre ceux qui pensent que c'est temporaire et ceux qui croient à une inflexion marquée de la tendance. Le débat porte principalement sur l'impact de la hausse du dollar. En attendant, le dollar rebaisse un peu...

Morning du 7 Avril, OU VONT LES ETATS UNIS ?

L'économie Américaine a été le moteur de la croissance mondiale depuis plusieurs années. Au premier trimestre, elle marque le pas. Et le débat fait rage entre ceux qui pensent que c'est temporaire et ceux qui croient à une inflexion marquée de la tendance. Le débat porte principalement sur l'impact de la hausse du dollar. En attendant, le dollar rebaisse un peu...

Source :

CHIFFRES D'EMPLOI DéCEVANTS
Les chiffres décevants de l’emploi Américain ont relancé le débat sur l’état de l’économie Américaine.
Deux camps s’affrontent. Ceux qui pensent que la faiblesse des créations d’emploi en Mars sont temporaires, et liés en partie au climat dans le nord est des Etats Unis et ceux qui pensent que ces chiffres illustrent un vrai ralentissement de l’économie Américaine. La croissance au premier trimestre devrait se situer seulement autour de 1% mais les indicateurs économiques montrent pourtant que l’économie Américaine tourne encore à plein régime avec un taux de chômage qui, malgré la déception de vendredi, est proche du plein emploi.

LE DOLLAR TROP FORT
Alors pourquoi ces inquiétudes ?
C’est en fait l’impact de la force du dollar qui alimente les débats. Il a progressé de 25% environ sur les 9 derniers mois. Et cette hausse compense presque pour l’industrie les effets positifs de la baisse du pétrole. La hausse du dollar n’affecte pas seulement les exportateurs. Elle pèse sur les marges de l’industrie en général. Pour les optimistes cependant, l’économie va rebondir dès le deuxième trimestre grâce notamment à des consommateurs dont la situation s’est nettement améliorée.

LA BOURSE AMERICAINE A L'ARRET
La bourse Américaine reste prudente
Elle fait du surplace depuis le début d’année. Elle est certes proche de ses niveaux records mais on a rarement vu un tel écart de performance entre les indices Américains et les indices européens depuis le début d’année. Près de 20% d’écart. C’est spectaculaire. Les investisseurs attendent donc que les économistes se mettent d’accord et décident de l’évolution future de l’économie américaine. En attendant, le dollar rebaisse pour mettre tout le monde d’accord.
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.