La production de crédit immobilier retrouve des couleurs. En mars, la production de crédits a bondi de 34,5% en glissement annuel et de 22,5% pour le nombre de crédits octroyés, selon les derniers chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Et pour cause, les taux des crédits aux particuliers continuent de baisser… Pour le plus grand bonheur des emprunteurs, surtout les primo-accédants.

Immobilier, une baisse des taux favorable aux primo-accédants

La production de crédit immobilier retrouve des couleurs. En mars, la production de crédits a bondi de 34,5% en glissement annuel et de 22,5% pour le nombre de crédits octroyés, selon les derniers chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Et pour cause, les taux des crédits aux particuliers continuent de baisser… Pour le plus grand bonheur des emprunteurs, surtout les primo-accédants.

Source :

Des taux au plancher

La poursuite de la baisse des taux, facilite maintenant l’accession à la propriété notamment pour les primo-accédants, analyse l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Ainsi, en février 2015, les taux des prêts du secteur se sont établis à 2.21 %, en moyenne (2.26 % pour l’accession dans le neuf et 2.19 % pour l’accession dans l’ancien). Ce repli des taux s’appuie toujours sur la baisse de l’OAT 10 ans à de nouveaux plus bas historiques et sur la volonté des banques de soutenir les marchés immobiliers.

Une évolution favorable aux primo-accédants

Ce sont les jeunes ménages qui bénéficient largement de ce repli des taux. Ce retour de cette catégorie d’acheteurs est facilité par une hausse des soutiens publics, tant dans le neuf que dans l’ancien, avec le renforcement du PTZ.

Même son de cloche chez le courtier Meilleurtaux.com. Celui-ci observe également une poursuite de la baisse des taux des crédits aux particuliers dans le courant du mois de mars, les taux moyens enregistrant des baisses comprises entre 0,05% et 0,10% selon les durées. Dans le détail, les taux à 15 ans sont à 2,12% en mars. Sur 20 ans, ils refluent à 2,37% et à 2,70% pour les prêts d’une durée de 25 ans. Meilleurtaux signale même que les meilleurs taux négociés sont passés sous la barre des 2%.

«Ce qui est très positif aujourd’hui c’est que les jeunes acheteurs reviennent sur le marché et sont donc les premiers bénéficiaires de ces baisses de taux. Chez Meilleurtaux, 68% des dossiers d’acquisition déposés depuis le début de l’année et éligibles à l’emprunt sont des primo-accédants, pour 13% d’investisseurs et 19% des secundo-accédants.»
Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.