A la veille des fêtes de Pâques et de Pâque, je vous propose de réfléchir à une question majeure: où va le monde? Rien que ça. Et deux personnes ont choisi de s'affronter depuis quelques jours sur cette question sur Twitter. Ben Bernanke, ancien patron de la FED, et Larry Summers, ancien secrétaire du Trésor et ancien conseiller économique d'Obama.

Morning du 3 Avril, OU VA LE MONDE ?

A la veille des fêtes de Pâques et de Pâque, je vous propose de réfléchir à une question majeure: où va le monde? Rien que ça. Et deux personnes ont choisi de s'affronter depuis quelques jours sur cette question sur Twitter. Ben Bernanke, ancien patron de la FED, et Larry Summers, ancien secrétaire du Trésor et ancien conseiller économique d'Obama.


Source :

BATAILLE DE GEANTS
Sur Twitter, il y a une bataille de géants de l’économie … Et c’est LE sujet qui agite les milieux économiques aux Etats Unis. Il y a quelques jours, discrètement, Ben Bernanke a créé son compte Twitter. Ben Bernanke, on le rappelle, est le patron de la banque Centrale Américaine de 2006 à 2014. L’inventeur du quantitative easing et des taux zéros c’est lui. Et il n’a pas décidé de tweeter sur sa vie de retraité, ou son film préféré. Non il s’est tout simplement attaqué à un sujet majeur qui nous concerne tous : pourquoi la croissance économique ne retrouve pas ses niveaux habituels d’après crise.

LA CROISSANCE ZéRO
En fait, il s’est attaqué à une théorie populaire aux Etats Unis. Il s’est attaqué directement à Larry Summers, ex secrétaire d’état au Trésor sous Clinton et ex conseiller économique d’Obama. Pour Summers nous sommes entrés dans une ère de stagnation économique structurelle. Pour deux raisons : la démographie et la technologie. En gros on est partis pour des décennies de croissance zéro. Et les taux d’intérêt zéro ou négatifs ne changeront rien. Bernanke a donc pris sa plume de Twitter pour lui répondre qu’il était trop pessimiste

TROP D'EPARGNE OU TROP DE SENIORS
Quelle est l'explication de Ben Bernanke à cette croissance molle : L’excès d’épargne. Les ménages épargnent trop mais surtout les pays épargnent trop et ça fausse tout. Quand la Chine vend des milliards de dollars de produits dans le monde, au lieu de dépenser l’argent qu’elle gagne pour le remettre dans le circuit économique, elle le stocke en réserves de change et stérilise partiellement la croissance économique. Vous voyez qu’on est quand même ici dans un duel de haut vol sur un sujet massif. On trouve vraiment de tout sur Twitter même des gens qui se battent...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.