Un air de printemps souffle sur le marché immobilier selon Immonot.com. L’activité s’est inscrite en « phase de reprise », constate l’observatoire chargé de compiler les données issues des études notariales.

Immobilier, les notaires affichent leur optimisme

Un air de printemps souffle sur le marché immobilier selon Immonot.com. L’activité s’est inscrite en « phase de reprise », constate l’observatoire chargé de compiler les données issues des études notariales.


Source :

Les notaires optimistes sur la reprise de l’activité

Cette amélioration sur le front de l’activité, anticipée dès octobre par le panel de notaires-négociateurs, s'est non seulement confirmée, mais généralisée. Ainsi, Immonot constate un « sentiment d'euphorie » qui se traduit par un bond exceptionnel des prévisions à fin avril. »

Pour la première fois depuis le début de la crise, les études ayant observé une augmentation du nombre des compromis (37 %) sont plus importantes que celles ayant enregistré une baisse (31 %). Du coup, pour les deux prochains mois, seuls 11 % envisagent une baisse de l’activité contre 51% lors de la précédente enquête Immonot. La part des optimistes progresse quant à elle, de 15 % à 20 %. Pour Mes Brisset et Le Touze, notaires à Lorient, on considère qu'il s'agit d'une « nette reprise, les acquéreurs semblant avoir compris que c'est le moment d'acheter et que les prix pourraient remonter ».

Justement, du côté des prix, la majorité (56%) du panel des notaires d’Immonot table sur une stabilisation des prix. Aucun ne prévoit encore une poussée de fièvre des prix dans les deux mois à venir.

Des perspectives propices à la réalisation de transactions

Les notaires conseillent aux acheteurs de rapidement « concrétiser leur intention d'achat, car ils n'ont plus rien à gagner d'attendre une baisse des prix. »Du côté des vendeurs, le panel de notaires leur recommande de saisir « cette aubaine », leur offre de vente trouvant enfin de bonnes opportunités. Cette amélioration des perspectives dans l'immobilier conduit ainsi les notaires à favoriser les conseils de la vente en premier dans une proportion de 72 % pour le logement et de 57 % pour les terrains.

L’évolution de l’environnement économique a fortement contribué à cette amélioration des perspectives dans l'immobilier. « Les baisses conjointes du prix du pétrole et de l'euro, par rapport au dollar, complétées le 9 mars par l'offensive de la Banque Centrale Européenne, décidant d'injecter 60 milliards d'euros par mois dans l'économie européenne, ne sont pas étrangères à cette soudaine exaltation, » conclut Bernard Thion, auteur de la note de conjoncture.
Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.