Si la semaine dernière, tout le monde avait gagné le premier tour des départementales, cette fois-ci, un seul vainqueur net se dégage : l'UMP-UDI, déjà en bonne position dimanche dernier mais qui a transformé l'essai et contrôle ce matin près de deux tiers des départements

Morning du 30 Mars, La droite transforme l'essai

Si la semaine dernière, tout le monde avait gagné le premier tour des départementales, cette fois-ci, un seul vainqueur net se dégage : l'UMP-UDI, déjà en bonne position dimanche dernier mais qui a transformé l'essai et contrôle ce matin près de deux tiers des départements

Source :

LE FN MONTE TOUJOURS
Le front national n'a pas remporté un seul département et son unique conseiller sortant a été battu dans le Var. On ne peut donc pas parler de victoire pour Marine Le Pen même si l’extrême droite se réjouissait hier du niveau moyen et inédit de ses scores dans ce scrutin. « Les bases d'une victoire future » pour la présidente du FN. Un cauchemar...

PS S'AFFAIBLIT ENCORE
Contrairement à la semaine dernière où l'on voulait voir du côté du PS «des résultats meilleurs que prévus», cette fois-ci on n'hésite pas à parler de défaite et de «net recul de l'implantation départementale ». Surtout, c'est une énième défaite pour le PS qui n'en finit plus de subir des désaveux des Français sur sa politique. Et qui manque de solutions pour redresser la barre. Et 2017 arrive très vite...

LE MORAL DES SALARIES ET DES PATRONS AU PLUS BAS
Si le PS veut trouver des solutions, il peut regarder la 8e vague de l’Observatoire social de l'entreprise réalisée par Ipsos et le Cesi. Plus de la moitié des salariés et des patrons veulent des réformes en profondeur. Un salarié sur deux est pour la fin des 35h alors que sept patrons sur dix le souhaitent. Ils sont aussi une majorité à demander la mise en place d'un contrat unique et le développement du travail le dimanche

LES JEUX SONT OUVERTS
Ca y est, le top départ de la campagne électorale a été lancée au Royaume-Uni, avec la dissolution du Parlement. Malgré un bilan économique honorable (croissance forte, chômage au plus bas) rien n’est gagné pour David Cameron car les deux grands partis sont affaiblis. C’est même le scrutin le plus incertain depuis un siècle à en croire un sondeur car aucun des deux partis historiques n’emporterait la majorité absolue lors des législatives du 7 mai. Si Cameron veut emporter un second mandat, il devra faire des alliances.

POKER MENTEUR
L’Europe maintient la pression sur...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.