Spectaculaire. Il n'y a pas d'autre mot pour décrire la situation économique et financière de l'Allemagne. Elle affiche, ce qui est extrêmement rare, tous les signaux au vert. Tous. Sans exception. Une leçon pour ceux qui passent leur temps à critiquer la rigueur, l'austérité qui ne sont que la version économique du bon sens. Hier la bourse Allemande a explosé son record absolu. Chapeau.

Morning du 17 Mars, L'Allemagne à tout

Spectaculaire. Il n'y a pas d'autre mot pour décrire la situation économique et financière de l'Allemagne. Elle affiche, ce qui est extrêmement rare, tous les signaux au vert. Tous. Sans exception. Une leçon pour ceux qui passent leur temps à critiquer la rigueur, l'austérité qui ne sont que la version économique du bon sens. Hier la bourse Allemande a explosé son record absolu. Chapeau.

Source :

RECORD HISTORIQUE POUR LE DAX AU DESSUS DE 12,000
Ils avaient tous ou presque. Il ne leur manquait que ça. Avoir un des marchés boursiers les plus performants de l’année. 24% de hausse depuis le début d’année sur le DAX, l’indice Allemand. 2.24% de hausse rien que pour la journée d’hier. Et des milliards d’euros qui se déversent du monde entier tous les jours sur ce marché et qui alimentent cette hausse que rien ne semble pouvoir stopper. Une nouvelle médaille que Merkel va pouvoir accrocher.

UN PLÉBISCITE POUR L'ALLEMAGNE
Les raisons de cet attrait du marché allemand ? C’est simple. L’Allemagne a un bon rythme de croissance, 1.5% par an. Aucun signe de ralentissement contrairement à ce qu’avaient pu annoncer les grincheux et les jaloux. Elle n’avait donc pas besoin d’un Quantitative Easing mais c’est elle qui en profite à plein. En effet, les investisseurs cherchent du rendement. Et le thème actuel en Europe c’est la chasse aux dividendes. Pourquoi acheter des obligations d’une entreprise à 1% alors qu’elle verse régulièrement un dividende de 3.5% ou 4%... Le DAX offre un dividende de 2.25% alors que le rendement de l’emprunt d’état allemand a chuté à 0.22%.

LA CHASSE AUX DIVIDENDES
C’est vrai pour le CAC aussi. ET pour tous les marchés boursiers européens. Les fonds d’actions de rendement, celles qui versent un dividende, engrangent la meilleure collecte depuis 2008 : 10 milliards d’euros en deux mois, 25% de plus que l’année dernière. Le vrai premier effet de la nouvelle politique de la BCE c’est ça, la ruée sur les dividendes. L’Allemagne aujourd’hui a tout : une belle croissance, un taux de chômage au plus bas, un surplus budgétaire, une excédent commercial important, des salaires en hausse et maintenant une bourse au plus haut....
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.