Les banques centrales ont pris l'économie mondiale en main. Face à l'inefficacité des mesures classiques de relance et face au manque de courage de certains gouvernements en matière de réformes structurelles, elles ont utilisé des armes non conventionnelles. Mais, et on le sait moins, la Banque du Japon est allé encore plus loin dans ce dérèglement climatique des marchés.

Morning du 16 Mars, LES APPRENTI SORCIERS

Les banques centrales ont pris l'économie mondiale en main. Face à l'inefficacité des mesures classiques de relance et face au manque de courage de certains gouvernements en matière de réformes structurelles, elles ont utilisé des armes non conventionnelles. Mais, et on le sait moins, la Banque du Japon est allé encore plus loin dans ce dérèglement climatique des marchés.

Source :


LE NIKKEI AU PLUS HAUT DEPUIS 2007
On répète souvent que la Banque Centrale Européenne a utilisé sa dernière cartouche avec le programme de rachats d’emprunts d’état qu’elle a démarré depuis quelques jours. Eh bien, c’est faux. La Banque du Japon qui est pionnière en matière de lutte de déflation a inventé une cartouche supplémentaire dont on a peu parlé et qui est pourtant spectaculaire : l’achat d’actions. Cela fait deux ans exactement que la Banque du Japon intervient aussi sur la Bourse.

L'INTERVENTION SUR LES ACTIONS
De quelle façon ?
En achetant des trackers sur les principaux indices japonais, ces instruments financiers qui permettent de reproduire un panier de valeurs. Depuis deux ans, la Banque du Japon est intervenue au moins une fois tous les trois jours. Pour des montants colossaux. Résultat : la bourse Japonaise est au plus haut depuis 2007. Et dès qu’elle baisse, elle rebondit du fait de l’intervention de la banque du Japon. Depuis le 31 Octobre 2014, la banque Centrale a même augmenté la taille de son programme, et pourrait continuer à l’augmenter dans les mois qui viennent.

UN JOUR, LA BCE FERA PAREIL ?
On imagine mal la Banque Centrale Européenne acheter du CAC 40 ou du DAX…Mais est-ce qu’on aurait imaginé la BCE acheter des emprunts d’état alors que les taux sont déjà proches de zéro ? Les banques centrales jouent aux apprentis sorciers. Elles ont pour relancer l’économie et combattre la déflation décidé de fausser les lois du marchés des taux. Indirectement, en injectant des dizaines de milliards de liquidités, elles ont provoqué la flambée des indices boursiers. Mais, si comme au Japon, cela ne suffisait pas, elles ont encore la possibilité de fausser directement la loi de l’offre et de la demande sur les indices boursiers. Nous vivons une...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.