L'emploi en France ne décolle pas. Malgré l'amélioration toute relative du mois de Janvier. Dans les pays anglo saxons ou saxons tout court, il est au plus haut. Mais si on y regarde de plus près, la différence vient des emplois partiels, très (trop?) flexibles et généralement low cost. La raison? Avec l'explosion de la technologie, il y a moins de travail.

Morning du 2 Mars, LA FIN DU TRAVAIL ?

L'emploi en France ne décolle pas. Malgré l'amélioration toute relative du mois de Janvier. Dans les pays anglo saxons ou saxons tout court, il est au plus haut. Mais si on y regarde de plus près, la différence vient des emplois partiels, très (trop?) flexibles et généralement low cost. La raison? Avec l'explosion de la technologie, il y a moins de travail.


Source :

LE CONTRASTE DU CHOMAGE
Les Etats Unis, l’Allemagne, la Grande Bretagne et quelques pays d’Europe du Nord d’un côté avec des chiffres de chômage au plus bas et de l’autre la France et l’Europe du Sud avec des taux de chômage encore proche des records de hausse. Entre ces deux blocs, certes une différence de croissance mais une différence de croissance qui n’est pas suffisante à expliquer le fossé du chômage. Non. Si on y regarde de plus près, ce qui fait la différence, c’est l’emploi à temps partiel.Un emploi à temps partiel qui explique d’ailleurs l’amélioration des chiffres du chômage en France en Janvier

IL Y A MOINS DE TRAVAIL
L’évolution du marché du travail dans le monde développé est absolument passionnant. Avec une constatation : il y a de moins en moins de travail, même quand l’économie redémarre. En partie du fait de la révolution technologique. Trop tôt pour décréter la fin du travail comme l’essayiste Rifkin le fait depuis 10 ans et comme l’a prédit le patron de Google Larry Page, mais il y a quand même un sacré problème. De l’agriculture, on est passé à l’industrie, de l’industrie aux services mais on n’a pas trouvé le relais des services. Les pays dont l’emploi redémarre sont des pays où on peut licencier facilement et donc embaucher facilement mais sans engagement d’heures travaillées ou de durée indéterminée.

CHOISIR SON MODELE
Ce modèle anglo saxon ou d'Europe du Nord est critiqué en France. Normal qu’il soit critiqué. Ce n’est pas le modèle idéal. On est loin de l’emploi garanti à vie avec RTT dans le secteur public Français. Seulement voilà, il n’y a plus le choix. Si on veut réduire le chômage, il faut adopter un modèle à l’anglo saxonne ou à l’allemande. Il n’y a plus de travail pour tout le monde.

J'AURAIS DU...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.