C'est le nouvel An Chinois. Mais en Chine tout est tellement compliqué qu'on ne sait même pas si c'est l'année de la Chèvre ou du Mouton. Et ce n'est pas tout à fait la même chose, aussi différent qu'une décroissance voulue et contrôlée et une baisse de croissance en dérapage incontrôlé...

Morning du 19 février, Bonne année

C'est le nouvel An Chinois. Mais en Chine tout est tellement compliqué qu'on ne sait même pas si c'est l'année de la Chèvre ou du Mouton. Et ce n'est pas tout à fait la même chose, aussi différent qu'une décroissance voulue et contrôlée et une baisse de croissance en dérapage incontrôlé...

Source :

LES MARCHÉS CHINOIS SONT FERMÉS
L’occasion de faire un point sur la situation économique de la Chine. Ce qui frappe toujours quand on s’intéresse à la Chine c’est que les spécialistes s’accordent tous pour dire que les chiffres officiels ne sont pas fiables. Selon le gouvernement la croissance reste élevée, au dessus de 7%, même si elle ralentit et que l'on est loin des 10% de moyenne de la dernière décennie. Pour ceux qui se basent, notamment, sur la consommation d’électricité, la croissance est nulle. Entre 7% et zéro il y a une marge qui a son importance bien sûr.

LA CHINE A CHANGÉE DE MODÈLE
Oui. Ça c’est la seule certitude que nous avons. La Chine a abandonné, de crainte d’exploser, son modèle de croissance débridée sur base de surendettement massif et d’investissements publics inutiles. Xi JinPing a fait de cette nouvelle bataille ainsi que de la lutte contre la corruption l’objectif principal de sa présidence. La question qui se pose aujourd’hui est simple : Est-ce que la Chine est intervenue à temps pour contrôler sa mutation économique ou est-ce que nous sommes en plein dérapage incontrôlé de la croissance ? Les partisans des deux théories s’affrontent violemment avec leurs propres chiffres et des arguments convaincants.

CHÈVRE OU MOUTON?
Difficile d'y voir clair. Impossible même. En Chine tout est compliqué. Les experts n’arrivent même pas à s’accorder sur le fait que ce nouvel an soit celui de la chèvre ou du mouton. Mais on est certain que c’est le nouvel an comme on est certain que la Chine émergera renforcée de cette période de transition, qu’elle deviendra un jour la première puissance mondiale, qu’elle peut d’ores et déjà investir massivement dans le monde ce qu’elle fait déjà et que son modèle politique, une dictature rappelons-le quand même, lui permet d’étouffer toutes les contestations sociales...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Le 19/02/2015 à 13:01

C'est surement, l'année du mouton, car nous sommes tondus.......par les impôts

et l'année de la chévre, car nous n'aurons bientôt, plus rien à brouter....

Oderay

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.