Morning du 16 février, Bravo Monsieur Macron mais...

Source :

Après des semaines d'examen au Parlement, la loi Macron doit être votée demain. Malgré l'opposition des frondeurs d'opérette et l'opposition de l'opposition qui s'opposer parce que c'est l'opposition. Je vous avoue que je suis partagé. Quand on réclame des réformes on se doit d'applaudir toute initiative qui va dans le bon sens, mais cette loi reste anecdotique et très largement insuffisante.
DEMAIN LA LOI MACRON
Il a fallu des semaines, des mois mêmes pour examiner le projet de Loi Macron à l’Assemblée. Et à la veille du vote, on peut se sentir partagé entre des sentiments totalement contradictoires. Quand on regarde les textes et notamment la mesure phare, l’ouverture le dimanche dans les zones touristiques internationales et les fameux 12 dimanches dans les villes, on est quand même tenté de se dire : tout ça pour ça ? La France est bloquée. Bloquée principalement par sa législation du travail qui pèse sur les entreprises. Et la loi Macron ne s’est pas attaqué aux problèmes de fond, ce n’est pas avec des autocars, des dimanches, et un petit contrôle des tarifs des notaires qu’on va révolutionner l’économie du pays.

MAIS CELA VA DANS LE BON SENS
C’est pour cela que le sentiment est contradictoire. On ne peut appeler de ses vœux des réformes en France et ne pas applaudir quand un ministre de l’Economie a le courage de se battre pour donner une nouvelle impulsion.

MAIS...
Ce qui me gêne c’est que ce qui sera voté demain est au mieux le premier volet d’un plan de réformes nécessaires alors que le gouvernement considère que ce sera Le plan de réforme du quinquennat et le dernier. Bruxelles et les entreprises devront se contenter de ça. Et en plus, grâce au triptyque euro/pétrole/taux, la croissance va repartir sur la période qui va jusqu’aux élections de 2017, il n’y aura aucune pression pour faire plus. Bravo donc à Emmanuel Macron. Si ce n’est qu’un début et qu’il va continuer le combat, tant mieux. Mais si c’est tout ce qu’il a dans sa manche et que ni le droit du travail, ni les dépenses publiques ne seront traités, la loi Macron n’aura été qu’une offensive marketing.

APRES PARIS, COPENHAGUE
Et malheureusement...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.