On a gagné du temps sur la Grèce avec un début d'accord partiel qui ne règle rien sur le fond mais reporte le problème à Juin. L'attention des marchés va maintenant se reporter sur l'autre évènement majeur de 2015: les élections en Grande Bretagne. Des élections totalement incertaines avec une incertitude totale aussi sur le choix des investisseurs.

Morning du 13 février, Le Brexit après le Grexit

On a gagné du temps sur la Grèce avec un début d'accord partiel qui ne règle rien sur le fond mais reporte le problème à Juin. L'attention des marchés va maintenant se reporter sur l'autre évènement majeur de 2015: les élections en Grande Bretagne. Des élections totalement incertaines avec une incertitude totale aussi sur le choix des investisseurs.

Source :

LES HEDGE FUNDS ET LES ÉLECTIONS UK
Les élections UK auront lieu en Mai, mais maintenant qu’on vient de gagner quelques semaines ou quelques mois sur la Grèce, c’est le prochain évènement majeur pour l’Europe et pour les marchés. Surtout qu’à l’heure où on parle, aucune tendance forte ne ressort des sondages. Mais même si c’était le cas, les investisseurs ne savent plus s’ils doivent craindre l’arrivée au pouvoir des travaillistes ou le maintien au pouvoir des conservateurs, normalement leurs candidats favoris.

POURQUOI LA DÉFIANCE A L'ENCONTRE DES CONSERVATEURS ?
A cause de la promesse de Cameron d’organiser un référendum sur l’appartenance à l’Union Européenne avant 2017 si les conservateurs sont réélus. Après le Grexit, préparez vous à entendre parler du Brexit. Rajoutez à cela le parti d’extrême droite UKIP qui pourrait jouer les trouble fêtes et vous aurez un petit cocktail explosif d’incertitude. La volatilité sur la période post élection est en train de progresser, lentement mais sûrement.

LA LIVRE STERLING ET LONDRES RÉSISTENT
Mais la banque d’Angleterre prépare ses munitions tout de même. Elle a annoncé hier qu’elle supprimait son plancher de taux d’intérêt à 0.50% dans ses objectifs pour lui permettre de mettre ses taux à zéro si besoin est. On risque d’avoir ce qu’on a eu lors du référendum sur l’Ecosse. La volatilité avait explosé quelques semaines avant les élections. Je ne vous dirai pas que ce qu’il se passe en Grande Bretagne est passionnant mais je le pense très fort.

VENDREDI 13 !!!
N'ayez pas peur, on est là. Profitez en d'ailleurs pour participer à 13h30 au webinaire Monfinancier sur les changes, "De la conviction à la stratégie boursière" en partenariat avec Commerzbank, dans lequel nous détaillerons notre dernier conseil sur...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.