Les introductions en Bourse en France et en Europe démarrent l'année sur des chapeaux de roue. Et les performances sont au rendez vous parce que les cours d'introduction sont enfin raisonnables, loin des cours absurdes de 2014 qui ont plombé la grande majorité des IPO.

Morning du 11 février, La vague d'introductions en Bourse

Les introductions en Bourse en France et en Europe démarrent l'année sur des chapeaux de roue. Et les performances sont au rendez vous parce que les cours d'introduction sont enfin raisonnables, loin des cours absurdes de 2014 qui ont plombé la grande majorité des IPO.


Source :

ELIS ENTRE EN BOURSE
Le groupe de blanchisserie industrielle entre en Bourse aujourd'hui. Depuis le début d’année, la France et l’Europe en général connaissent une vague spectaculaire d’introductions en Bourse avec un record de montants de capitaux levés. Selon EuroNext, 2015 devrait être encore une meilleure année que 2014, une année déjà très satisfaisante. La plus grosse opération de l’année en Europe vient de se dérouler en Espagne avec Aena Aeropuertos, avec une levée de près de 4 milliards euros du jamais vu depuis 2011.

DES COURS PLUS RAISONNABLES
Elis s'introduit en bas de fourchette de prix. C’est ça la bonne nouvelle pour 2015. Beaucoup de sociétés introduites en 2014 sont encore dans le rouge. Parce qu’elles s’étaient introduites pendant les premiers mois de l’année dans une ambiance encore d’euphorie surtout pour les biotechs. Ces sociétés ont fait l’erreur d’aller chercher des valorisations trop élevées. En fin d’année 2014, les marchés se sont refermés et ayant appris la leçon, les sociétés qui s’introduisent en 2015 proposent des cours d’introduction très attractifs pour les investisseurs. Conséquence, les performances des sociétés introduites en 2015 sont excellentes avec des hausses pouvant aller jusqu’à 40 ou 50% en quelques semaines.

LES ÉTATS UNIS TOUJOURS CHAMPIONS
De loin, de très loin. Par exemple en France 3.7 milliards d’euros ont été levés avec 34 introductions en Bourse l’année dernière, aux Etats Unis 288 introductions et un montant levé 25 fois supérieur. Les chefs d’entreprise américains et les fonds américains considèrent la Bourse comme la voie royale. Normal quand on voit que toutes les plus grandes success stories de Google à Apple en passant par Facebook sont cotées. En France, l’introduction est encore vue comme une solution alternative ou de repli. C’est dommage. Peut être que les mentalités vont évoluer...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.