Ce qui se passe en ce moment sur les taux d’intérêt dans les pays développés est tout simplement hallucinant. A force d’en parler tous les jours ou presque, on s’y habitue et pourtant si on prend un peu de recul, on a l’impression d’être sur une autre planète.

Morning du 6 février, Un monde fou fou fou

Ce qui se passe en ce moment sur les taux d’intérêt dans les pays développés est tout simplement hallucinant. A force d’en parler tous les jours ou presque, on s’y habitue et pourtant si on prend un peu de recul, on a l’impression d’être sur une autre planète.


Source :

BAISSE DES TAUX
Rien que sur les derniers jours, le Danemark a baissé ses taux de moins 0.50% à moins 0.75%, moins 0.75%, des investisseurs se sont rués sur une émission d’emprunt d’état finlandais à 5 ans qui sert un taux d’intérêt négatif, une première dans la zone euro, l’Allemagne ou encore la Suisse empruntent aussi à taux négatifs et ça commence à être le cas pour des sociétés comme Nestlé.

LES FONDAMENTAUX A L'ENVERS
J’ai toujours appris qu’un taux d’intérêt était positif et que quand on prêtait de l’argent, on était rémunéré et que quand on empruntait de l’argent, on devait payer. Mais là, rappelons le pour être sûr que tout le monde a conscience de ce qu’il se passe, on paie, parfois très cher, pour placer son argent. C’est tout simplement le monde à l’envers

TERRITOIRES INCONNUS
Cet environnement est la conséquence directe surtout de la politique des banques centrales qui inondent le monde de milliers de milliards de dollars pour réanimer des économies structurellement plombées. Conséquence directe aussi d’une révolution économique que nous vivons en direct tous les jours. Il faut bien se rendre compte que nous vivons une période historique et pour une fois le mot n’est pas galvaudé et que nous sommes entrés dans des territoires économiques totalement inconnus. Il est bon de se le rappeler de temps en temps .

D'ACCORD SUR LEUR DÉSACCORD
C'est la conclusion du ministre des Finances Allemand après une réunion de deux heures extrêmement tendu avec le ministre des Finances Grecs: nous sommes d'accord sur le fait que nous sommes en total désaccord. Etonnant que l'Allemagne réagisse aussi mal alors qu'ils ont aidé la Grèce et que la Grèce les traite de nazis et d'assoiffeurs... En attendant le compte à rebours continue pour Tsipras. Il est coincé.

C'EST PARTI
Cela fait plusieurs semaines qu'on vous dit ici que la croissance pourrait...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.