J'ai une étrange impression depuis hier sur les marchés. J'ai l'impression d'être au milieu d'une communauté de hippies sous substances hallucinogènes qui répondraient à chaque mauvaise nouvelle par un "Cool!". C'est Woodstock version capitaliste. Tsipras, l'Ukraine, la Russie ? "Cool bro, tu fais tourner ?"...

Morning du 27 Janvier, LE WOODSTOCK DES MARCHéS

J'ai une étrange impression depuis hier sur les marchés. J'ai l'impression d'être au milieu d'une communauté de hippies sous substances hallucinogènes qui répondraient à chaque mauvaise nouvelle par un "Cool!". C'est Woodstock version capitaliste. Tsipras, l'Ukraine, la Russie ? "Cool bro, tu fais tourner ?"...

Source :

HAUSSE DES BOURSES ET DE L'EURO
Il y a encore quelques mois, l’hypothèse d’une victoire écrasante de la gauche radicale en Grèce aurait provoqué un séisme sur les marchés. Et hier on a eu non seulement la Grèce, mais aussi la tension en Ukraine et pour couronner le tout la dégradation de la dette Russe au niveau junk, c’est-à-dire obligation pourrie. Mais rien n’a entamé l’euphorie des marchés.

L'EXPLICATION ?
Les marchés sont sous anesthésie générale ou plutôt sous dose massive d’euphorisant. Ils ne sentent plus aucune douleur et voient tout en rose grâce à la Banque Centrale Européen et son chef dealer Mario Draghi. Il suffisait pour s’en convaincre de voir les taux d’emprunt des Etats Européens à 10 ans. Encore des records incroyables hier : 0.35% pour l’Allemagne, la France largement en dessous des 0.60%, l’Italie à 1.45%, l’Espagne à 1.35%. On se croirait à Woodstock avec des traders qui ont abusé de substances hallucinogènes.

BONNE NOUVELLE ?
Oui. Il vaut mieux ça qu’un krach. Et l’avantage c’est qu’avec ces taux d’emprunt là on peut continuer à faire n’importe quoi sans être pénalisé. On peut même faire croire que la loi Macron est la révolution structurelle dont la France avait besoin pour libérer sa croissance grâce à des autocars qui vont pouvoir rouler 12 dimanches par an au lieu de 5, mais après autorisation obligatoire des maires. Draghi a supprimé la douleur mais tous les médecins vous diront que la douleur est utile, elle sert d’alarme ou de système d’avertissement. Nous n’avons plus d’alarme.

TSIPRAS ATTAQUE FORT
en s'alliant avec la droite souverainiste pour avoir la majorité absolue. Rappelons juste qu'il n'a pas les moyens de sa politique et qu'il dépend pour vivre de l'argent Européen. Si l'Europe ne lui donne pas d'argent, la Grèce est en faillite.

LA GRECE TOUJOURS
Demis...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.