Morning du 23 Janvier, POURQUOI LA FRANCE NE SE REFORMERA PAS

Source :

La bourse est euphorique. Draghi a annoncé hier 1140 milliards d'euros de dope monétaire. Cet argent n'ira pas dans l'économie réelle mais cherchera des rendements élevés sur les marchés. A risque. En jouant les apprentis sorciers, Draghi vient en plus de détruire tout espoir de réforme réelle en France: avec des taux aussi bas pour financer son déficit, la France n'a aucune incitation à l'effort.

L' INTERVENTION "HISTORIQUE" DE DRAGHI
Je vais jouer les rabat joie comme d’habitude. Je sais qu’il faut trouver cela historique, extraordinaire et s’extasier sur les 1140 milliards d’euros gratuits qui vont tomber du ciel de Francfort et aller directement sur la Bourse. Mais je pense que Draghi vient d’enterrer le seul espoir que nous avions d’avoir de vraies réformes en France. Nous, le cancre de la zone euro, nous pouvons aujourd’hui emprunter à 0.60% pour financer notre dette abyssale et notre déficit public. Au même taux ou presque que les premiers de la classe. Nous n’avons donc plus aucune incitation à nous attaquer aux réformes structurelles.

PAS DE REFORME SANS PRESSION
Si l’Irlande, présentée aujourd’hui comme un modèle de redressement, l’Espagne et même l’Italie ont mené des réformes douloureuses, c’était du fait de la pression des marchés. Ces pays n’avaient pas le choix. Leurs taux de financement à 7 ou 8% ne leur laissaient aucune marge de manœuvre. Si l’Espagne avait pu à l'époque emprunter au taux d’hier de 1.4%, elle n’aurait évidemment rien fait.

PATHETIQUE LOI MACRON
Vous allez me dire "Il y a tout de même en France la loi Macron" qui va passer au Parlement...Parlons en de la loi Macron. Tout le monde en parle sans l’avoir lue, un peu comme le rapport de l’Oxfam sur la pauvreté dans le monde. Cette loi a été entièrement vidée de sa substance dans un souci de compromis. Elle va dans le bon sens certes mais on est loin de la réforme totale de notre système social et de notre droit du travail qui sont nécessaires à un vrai réveil de la France. Je vous rappelle qu’on est encore en train de se demander si on va ouvrir 12 ou 7 dimanches par an et s’il va falloir demander une autorisation des maires. En...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Le 23/01/2015 à 12:59

ce'st fait expres "en double"??

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.