Les prix baissent tranquillement mais surement dans l’Hexagone, rapporte la dernière note de conjoncture des Notaires. Surtout les promesses de vente laissent augurer une poursuite de ce mouvement.

Immobilier, pas de répit pour la baisse des prix

Les prix baissent tranquillement mais surement dans l’Hexagone, rapporte la dernière note de conjoncture des Notaires. Surtout les promesses de vente laissent augurer une poursuite de ce mouvement.

Source :

Les prix des logements anciens se sont contractés de 1,2% en moyenne sur un an au troisième trimestre, selon les Notaires-Insee. Les appartements ont vu leurs prix refluer de 1,8 % et ceux des maisons de 0,8% sur la période.

Si les prix parisiens ont perdu 1,9%, « les agglomérations de provinces économiquement les plus dynamiques (Lyon, Toulouse, Bordeaux) qui ne subissaient jusqu’alors qu’une baisse des volumes de transactions, amorcent à leur tour une baisse des prix », rapporte la note de conjoncture.

Pour les prochains mois, les Notaires de France pronostiquent une poursuite de baisse. A Paris, les autres agglomérations et villes moyennes « la chute devrait se poursuivre à un rythme toutefois un peu moins soutenu compte tenu des reculs déjà enregistrés au cours de l’année dernière qui ont parfois avoisiné les 10 % », rappellent les Notaires. Ils signalent également dans certains secteurs ruraux hors agglomération, « des baisses de 20 % voire plus ont été constatées. »
Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.