Ce qui se passe en Chine est "historique": entre une croissance économique au plus bas depuis 1990 et une extrême, nervosité des marchés boursiers, hier Shanghai a connu sa chute la plus importante depuis 6 ans. Toute la question est de savoir si nous sommes face à soft landing de la Chine ou un hard landing? Une question qui impacte l'économie mondiale et en particulier celle des pays émergents.

Morning du 20 Janvier, Secousses en Chine

Ce qui se passe en Chine est "historique": entre une croissance économique au plus bas depuis 1990 et une extrême, nervosité des marchés boursiers, hier Shanghai a connu sa chute la plus importante depuis 6 ans. Toute la question est de savoir si nous sommes face à soft landing de la Chine ou un hard landing? Une question qui impacte l'économie mondiale et en particulier celle des pays émergents.

Source :

UN DEBUT DE SEMAINE AGITé POUR LA CHINE
La Chine a annoncé ce matin son taux de croissance pour le 4ème trimestre 2014, 7.3% et donc son taux de croissance pour l’année 7.4%. Et c’est le taux de croissance le plus bas depuis 1990. La Chine ralentit. Comme prévu. Mais toute la question est de savoir si nous sommes dans un soft landing, un atterrissage en douceur, voulu et contrôlé par le gouvernement ou si nous assistons à un hard landing incontrôlé. Xi Jinging nous assure qu’il maîtrise la situation mais ce n’est pas évident.

SHANGHAI VOLATILE
Les investisseurs sont nerveux. Très nerveux même. Hier Shanghai a tout de même perdu 7.70%. Aujourd’hui on panse les plaies avec un petit rebond mais on sent les investisseurs perdus. D’ailleurs les investisseurs internationaux ont très largement évité la Chine en 2014. Ce sont les particuliers Chinois qui ont spéculé sur la bourse en 2014 en la faisant monter de plus de 50%. Il faut dire qu’avec l’immobilier qui chute, ils ont tous reporté leur argent sur les actions.
Les problèmes majeurs de la Chine sont un surendettement massif des régions, des banques et des entreprises, et une surcapacité industrielle avec une économie mondiale en ralentissement. La Chine s’est mise entre parenthèses depuis 3 ans pour régler ses problèmes et cela va durer encore au moins deux ou trois ans, dans le meilleur des cas. Pour l’instant les Etats Unis sont donc la seule locomotive économique mondiale.

SOUS INFORMATION
Hier une des "news" du jour que tous les médias se sont précipités pour reporter était que "1% de la population mondiale détenait 50% des richesses mondiales". Chacun y est allé de son commentaire. Le problème c'est que personne n'a lu le fameux "rapport" qui soutient ces chiffres et personne n'est allé sur...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.