Près de 4 millions de personnes ont manifesté hier en France. Un record historique depuis la Libération: la presse est enthousiaste ce matin avec des titres comme "La liberté en marche" ou "Unis pour la liberté". J'avoue que j'ai hâte qu'on entre dans le vif du sujet, qu'on se pose les vraies questions et qu'on prenne des vraies mesures pour gagner cette guerre.

Morning du 12 Janvier, MOBILISATION HISTORIQUE

Près de 4 millions de personnes ont manifesté hier en France. Un record historique depuis la Libération: la presse est enthousiaste ce matin avec des titres comme "La liberté en marche" ou "Unis pour la liberté". J'avoue que j'ai hâte qu'on entre dans le vif du sujet, qu'on se pose les vraies questions et qu'on prenne des vraies mesures pour gagner cette guerre.

Source :

DEBUT D'ANNEE BOURSIERE
2014 ne s’est pas déroulée comme prévue à Paris. Une performance négative, certes de 0.54%, du CAC contre des prévisions quasi unanimes de hausse. Et on redémarre 2015 avec les mêmes anticipations. Les « experts » auto proclamés prévoient en moyenne une hausse de 8 à 10% c’est-à-dire qu’ils n’ont en fait aucune idée. Et ces premiers jours de trading montrent à quel point 2015 va être une année complexe. On a enchaîné des séances de hausse de près de 4% à des séances de baisse de près de 3% pour se retrouver finalement au point de départ.

QUELS ENSEIGNEMENTS PEUT ON DEJA TIRER ?
Cette semaine illustre bien la complexité de la situation actuelle pour les investisseurs entre des Etats Unis qui sont pour l’instant le seul moteur de la croissance mondiale comme les chiffres de l’emploi de vendredi, des zones entières comme l’Europe qui patinent complètement, et de l’autre côté des évènements qui peuvent nous tomber dessus de partout, de Grèce, de Russie ou du Moyen Orient. Si on se réfère à ce qu’on vient de voir depuis le début de l’année on peut s’attendre en 2015 à une forte volatilité quotidienne avec un pilotage à vue sur le moyen terme. Ce qui sauve les marchés depuis deux ans et qui peut les sauver encore ce sont les banques centrales et le fait qu’avec des taux à zéro il y a peu d’alternatives aux placements en actions. La semaine qui vient de s’écouler montre qu’il faudra avoir les nerfs solides, ne pas paniquer ou s’enthousiasmer outre mesure et comme toujours se méfier des consensus.

Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2015 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Doris.
Le 12/01/2015 à 10:57

pourvu que ce ne soit pas qu'un "episode emouvant "..

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.