Surprise ! Les prix de l’immobilier à Paris ont augmenté sur les derniers mois de l’année 2014. Fin de la baisse ou pause passagère ?, s’interroge MeilleursAgents dans la 66ème édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier à Paris et en Île-de-France.

Immobilier, Fin de la baisse ou pause passagère des prix à Paris ?

Surprise ! Les prix de l’immobilier à Paris ont augmenté sur les derniers mois de l’année 2014. Fin de la baisse ou pause passagère ?, s’interroge MeilleursAgents dans la 66ème édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier à Paris et en Île-de-France.

Source :

À Paris, les prix ont en effet augmenté de 0,3 % en décembre 2014 après être restés stables en novembre et avoir baissé de seulement 0,1 % en octobre. Ce sont surtout les petites surfaces, notamment recherchées par les primo-accédants, dont les prix ont grimpé de 0.5% qui ont contribué à maintenir les prix à Paris.

Au final, la baisse des prix parisiens a été plus faible qu’escomptée par le spécialiste de l’immobilier. « Notre scénario 2014 prévoyait une baisse comprise entre 3 % et 5 %. Au final, le recul est de 2,8 % à Paris entre le 1er janvier et le 31 décembre 2014 », explique Sébastien de Lafond, président et cofondateur de MeilleursAgents.

Meilleurs le marché immobilier a été dominé par l’évolution des taux d’intérêt. Nous avions tablé sur une stabilité des taux au premier semestre et une légère augmentation au second semestre. En réalité, les taux n’en finissent plus de franchir des planchers historiques ». Une faiblesse des taux qui a permis de faire gagner 10% de pouvoir d’achat aux acheteurs. « Au final, et malgré un rapport de force favorable aux acheteurs, la pression sur les prix a donc été légèrement moins forte que prévue », ajoute le patron de MeilleursAgents.com.

Pour 2015, la « boussole » de MeilleurAgents reste « le rapport de force entre la demande et l’offre, et avec à peine un acheteur actif pour un vendeur », ce qui augure une poursuite de la baisse des prix à Paris . Avec une nuance tout de même, ce repli des prix va rester « modéré à nouveau autour de 3% en 2015», dans l'hypothèse où les « taux vont rester bas voire baisser encore »
Copyright ©2015 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.