La loi Macron passe à l'Assemblée aujourd'hui. Une loi édulcorée, émasculée, anecdotique du fait du manque de courage de nos leaders politiques. Le contraste entre le débat pathétique sur cette loi et le triomphe d'Angela Merkel hier dans son parti et sa popularité record après 9 ans de pouvoir est frappant. Il ne s'agit pas de l'idolatrer mais de s'inspirer de son exemple.

Morning du 10 Décembre, IL NOUS FAUT ANGELA

La loi Macron passe à l'Assemblée aujourd'hui. Une loi édulcorée, émasculée, anecdotique du fait du manque de courage de nos leaders politiques. Le contraste entre le débat pathétique sur cette loi et le triomphe d'Angela Merkel hier dans son parti et sa popularité record après 9 ans de pouvoir est frappant. Il ne s'agit pas de l'idolatrer mais de s'inspirer de son exemple.

Source :

UN EXPLOIT
La loi Macron à l’assemblée, aujourd’hui...
A l’heure où nos politiques se déchirent pour décider si on pourra faire des feux de cheminée avec un notaire 5 ou 12 dimanches par an comme si il s’agissait d’abolir le code du travail, on ne peut pas ne pas parler de ce qu’il se passe en Allemagne. Angela Merkel a été élue pour la huitième fois à la tête de son parti. Avec 96.7% des voix. Son taux de popularité dans le pays est de 67%. 56% des Allemands veulent qu’elle se représente pour un quatrième mandat alors qu’elle est au pouvoir depuis 2005.

UN CAS UNIQUE
C’est une situation assez rare.
Unique même dans un pays démocratique. Vous ne trouverez aucun autre leader dans l’histoire du monde démocratique qui a un tel taux de popularité après un tel parcours. Quoiqu’on pense d’elle ou de sa politique, on ne peut être indifférent à un tel exploit. Nos leaders politiques en particulier. Elle est la preuve qu’on peut mener une politique courageuse, prendre des mesures impopulaires, imposer des épreuves, traverser des crises tout en restant populaire. Les couards qui nous dirigent devraient s’en inspirer et non l’insulter comme le clown du Front de Gauche.

NOUS NE VIVONS PLUS A CREDIT
Elle a fait un long discours à son Congrès hier. 70 minutes. Et je vous conseille d’en lire les principaux extraits. Elle a notamment prononcé une phrase marquante en parlant du retour à l’équilibre budgétaire de l’Allemagne : Nous avons fini de vivre à crédit. Nous pensons à nos enfants et à nos grands enfants. Mais avec des accents churchilliens, elle a dit aux Allemands que des challenges les attendaient et que le combat continuait : le vieillissement de la population, la révolution digitale, la concurrence internationale. C'est elle qu’il nous faut pour...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Le 14/12/2014 à 04:17

Angéla, n'a pas de casier judiciaire;aucun démélé avec la justice;une vie simple ;l'honnêteté ,est payante, au coeur des électeurs....

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.