Le pouvoir d’achat immobilier des Français a été divisé par deux en 15 ans dans les grandes villes de l’Hexagone, selon une étude de la Fnaim réalisée pour ‘Le Figaro’.

Immobilier, le pouvoir d’achat a été divisé par deux en 15 ans dans les grandes villes de France

Le pouvoir d’achat immobilier des Français a été divisé par deux en 15 ans dans les grandes villes de l’Hexagone, selon une étude de la Fnaim réalisée pour ‘Le Figaro’.

Source :

Les habitants des très grandes métropoles telles que Paris, Lyon et Nice doivent beaucoup plus mettre la main à la poche qu’en 1999 pour s’offrir le bien immobilier tant convoité. Dans la capitale, avec un budget constant corrigé de l'inflation de 230.000 euros, un acheteur peut aujourd'hui s'offrir un 27 m2, contre 57 m2 quinze ans plus tôt, révèle l’étude de la Fnaim.

Un peu plus au sud, à Nice, avec la même somme, un acheteur peut viser un bien de 59 m2 quand il pouvait s’offrir un 111 m2 en 1999. A Lyon, l’érosion du pouvoir d’achat immobilier est assez nette également. Les habitants de la cité des Gônes pouvaient se payer un 137 m2 en 1999 et doivent désormais limiter leurs prétentions à 70 m2 cette année.

A côté, les salaires ont beaucoup moins progressé que les prix de l'immobilier. Le Smic n'a progressé que de 53 % au cours des quinze dernières années quand, selon la Fnaim, les tarifs de la pierre ont flambé à Paris de 165 %, à Lyon de 151 % et à Nice (+ 142 %). « Cette l'envolée des prix de la pierre ne concerne pas toute la France mais seulement les très grandes agglomérations », tient à relativiser l’étude. Par exemple, à Mulhouse avec un budget de 230.000 euros, un prétendant à l’achat immobilier peut s’offrir la même surface aujourd'hui (152 m2) qu'il y a quinze ans (157 m2).

«Cette hausse des prix a été rendue supportable à cause de deux particularités: les taux des crédits immobiliers ont fortement reculé depuis quinze ans, passant dans la période de 6,40 % à 2,85 % aujourd'hui. Et la durée des crédits immobiliers a été allongée pour s'établir aujourd'hui à 17,5 ans», explique Jean-François Buet, président de la Fnaim.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.