Le gouvernement devrait réfléchir à changer de calculette… La récolte de l’impôt sur le revenu été moins lucratif que prévu. Pas moins de 6 milliards d’euros manqueraient à l’appel, selon ‘Le Figaro’.  C’est 8 % de moins que l'estimation initiale du gouvernement. « Le phénomène est d'autant plus inquiétant qu'il est durable, puisqu'il se produit pour la deuxième année consécutive (l'écart avait atteint près de 5 milliards en 2013) » rapporte le quotidien.

Fiscalité, 6 milliards d’euros de recettes liées à impôt sur le revenu manquent à l’appel

Le gouvernement devrait réfléchir à changer de calculette… La récolte de l’impôt sur le revenu été moins lucratif que prévu. Pas moins de 6 milliards d’euros manqueraient à l’appel, selon ‘Le Figaro’. C’est 8 % de moins que l'estimation initiale du gouvernement. « Le phénomène est d'autant plus inquiétant qu'il est durable, puisqu'il se produit pour la deuxième année consécutive (l'écart avait atteint près de 5 milliards en 2013) » rapporte le quotidien.


Source :

«Trop d'impôt tue l'impôt»

Mais pourquoi le gouvernement n’a-t-il pas eu le compas dans l’œil dans ses prévisions budgétaires ? Christian Eckert, le secrétaire d'État au Budget, n’a pas fourni d’explications claires à cette nette baisse des recettes fiscales. Mais il évoque quelques pistes telles que le geste fiscal pour les plus modestes (de plus d'un milliard) voté cet été en loi de finances rectificative ou une baisse des plus-values mobilières voire des bénéfices des entreprises et des artisans pour 3,3 milliards d’euros.

Ce phénomène risque de s’aggraver l’an prochain. Certains chefs d’entreprises trouvent des parades pour éviter d’être massivement imposés. «Sur les plus-values mobilières, il est possible que certains chefs d'entreprise reportent des opérations, ou attendent de se délocaliser dans des pays où la législation est plus favorable. Il est probable aussi que certaines structures versent moins de dividendes à leurs actionnaires, de façon à alléger leur imposition à l'ISF et à l'IR», suggère Gilles Carrez, le président UMP de la commission des finances à l'Assemblée cité par le quotidien.

Les stratégies d’optimisation fiscales auront donc de beaux jours devant elles…Les différentes mesures fiscales appliquées en 2013 et en 2014 sur l'impôt sur le revenu ont principalement été supportées par les ménages les plus aisés. Ainsi, 20 % des foyers aux revenus les plus élevés ont payé 75 % des hausses d'impôts sur le revenu, selon un document de la commission des finances de l'Assemblée.


Il reste encore quelques semaines pour alléger votre facture fiscale 2015. Retrouvez nos solutions de défiscalisation IR et ISF ici
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.