Décidément, quand ça ne veut pas repartir, ça ne repart pas… Le neuf cherche son electrochoc. Et il tarde à arriver au regard des derniers chiffres délivrés par le ministère du Logement. Comme redouté par les professionnels du bâtiment, les mises en chantier sont en repli. Elles ont reculé de 5 % d’août à octobre sur un an, à 72 785, selon les chiffres publiés mardi 25 novembre par le ministère du Logement.

Immobilier, le neuf déprime (toujours)...

Décidément, quand ça ne veut pas repartir, ça ne repart pas… Le neuf cherche son electrochoc. Et il tarde à arriver au regard des derniers chiffres délivrés par le ministère du Logement. Comme redouté par les professionnels du bâtiment, les mises en chantier sont en repli. Elles ont reculé de 5 % d’août à octobre sur un an, à 72 785, selon les chiffres publiés mardi 25 novembre par le ministère du Logement.


Source :

Ainsi, sur un an le nombre de logements neufs mis en chantier se contracte de 11,4 % à 301 240 unités. Il est donc bien loin l’objectif gouvernemental d’atteindre le demi-million de logements construits par an…

Ce n’est pas mieux pour les ventes de logements... Seuls 18 600 nouveaux logements ont été mis en vente au troisième trimestre, rapporte le Ministère du Logement. C’est 16 % de moins par rapport à la même période de 2013. Fait encore plus inquiétant, c’est la première fois en 6 ans que les ventes s’inscrivent en-dessous du seuil des 20 000 unités sur un trimestre…

Ce contexte morose a conduit les promoteurs à tirer la sonnette d’alarme la semaine dernière. Fédération des promoteurs immobiliers(FPI) a en effet dénoncé la lenteur de la mise en œuvre du plan de relance annoncé en août dernier par Manuel Valls. «Le plan de relance du gouvernement […] doit être traduit d'urgence en actes. Hélas, force est de constater que les retards s'accumulent et minent la confiance des particuliers comme des entreprises», s'inquiète François Payelle, président de la Fédération des promoteurs immobiliers.

La Fédération ne table sur aucune amélioration significative au cours des prochains mois, alors que les promoteurs, « confrontés à une demande de plus en plus faible, ne cessent d’ajuster leur offre à la baisse ».
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.