La phrase est du commissaire Européen Allemand. Elle reflète l'opinion du gouvernement Allemand et de l'Allemagne dans sa large majorité. La France est devenue le maillon faible, un boulet pour l'Europe. Elle n'a fait aucun effort de réforme ou de réductions de dépenses publiques. Elle n'a fait aucun des sacrifices qu'ont faits les pays d'Europe du Sud. Elle s'est disqualifiée.

Morning du 21 Novembre, La France est un pays déficitaire récidiviste

La phrase est du commissaire Européen Allemand. Elle reflète l'opinion du gouvernement Allemand et de l'Allemagne dans sa large majorité. La France est devenue le maillon faible, un boulet pour l'Europe. Elle n'a fait aucun effort de réforme ou de réductions de dépenses publiques. Elle n'a fait aucun des sacrifices qu'ont faits les pays d'Europe du Sud. Elle s'est disqualifiée.

Source :

SHAME ON US
La tension monte entre l’Allemagne et la France. Lundi Bruxelles va se prononcer sur le budget 2015 de la France. Avec une marge de manœuvre extrêmement limitée. La commission européenne ne peut pas rejeter officiellement le budget ; cela déclencherait une crise majeure. Mais le budget n’est pas acceptable en l’état. Non seulement le compte n’y est pas et les 3% ne peuvent pas être atteints en 2017 avec les réductions de dépenses annoncées. Mais en plus ces réductions ne sont pas crédibles. Quant aux réformes annoncées ou prévues, elles sont tellement timides qu’elles ne permettront pas de redresser la barre. La Commission Européenne va donc laisser passer le budget mais en demandant de faire plus. Lire l'édito

L'IMAGE DE LA FRANCE
Il paraît qu'il ne faut plus faire de French bashing. Il faut répéter que tout va bien et que c'est un merveilleux pays pour que tout s'arrange par miracle. C'est la nouvelle "tendance". On appelle ça du wishful thinking: prendre ses rêves pour la réalité. La réalité c'est que la situation économique est grave et que nos politiques n'agissent pas. Et cela plombe l'image de la France. C'est insupportable.

PARTIR
En deux ans, le nombre de diplômés Français qui ne se voient travailler qu'à l'étranger a doublé. Ils sont 27% à vouloir s'exiler. Et ce ne sont pas des exilés fiscaux.

LOGEMENTS: LE NAUFRAGE
C'est le titre à la une des Échos. C'est du jamais vu depuis l'après guerre. Du jamais vu. La production de logements neufs est au niveau de celle de la fin des années 40 avec un pays ravagé par la guerre. Le fléau cette fois s'appelle Cécile Duflot. Le logement mettra 5 à 10 ans minimum à se relever de son passage de deux ans au gouvernement.

EXIL FISCAL
C'est quand même fou: aucun des joueurs français de tennis qui vont...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.