L’achat d'une maison ou d'un appartement est-il toujours le premier projet d’avenir des Français ? Plus vraiment révèle Orpi dans sa « radioscopie » de la tendance immobilière en France. Les demandes de location explosent sur le premier semestre tandis que les ventes de biens immobiliers reculent de leur côté. En plus des étudiants ou des jeunes couples, d'autres profils se tournent de plus en plus vers la location, faute de moyens pour accéder à la propriété.

Immobilier, la location est de plus en plus privilégiée par les Français

L’achat d'une maison ou d'un appartement est-il toujours le premier projet d’avenir des Français ? Plus vraiment révèle Orpi dans sa « radioscopie » de la tendance immobilière en France. Les demandes de location explosent sur le premier semestre tandis que les ventes de biens immobiliers reculent de leur côté. En plus des étudiants ou des jeunes couples, d'autres profils se tournent de plus en plus vers la location, faute de moyens pour accéder à la propriété.

Source :

Un marché de la location qui explose

Le réseau constate un repli de 7 % des demandes de transaction sur les six premiers mois de l’année, tandis le marché locatif a augmenté de plus de 50 % sur la période. Pour Orpi, l’explication est simple. Dans un contexte économique incertain marqué par un marché de l’emploi en berne, les Français sont moins confiants et s’orientent davantage vers la location. Celle-ci est également privilégiée alors que l’accession à la propriété est de plus en plus « compliquée. »

Lille, ville de locataires

Dans le trio de tête des villes où la demande de location bat des records en septembre, Lille est en pole position avec des demandes de location qui atteignent jusqu’à 82 % quand les demandes d’achat sont à 18%. « Ces chiffres record trouvent une explication dans la forte proportion de la population étudiante de la ville. Les mois de juillet, août et septembre y sont d’ailleurs traditionnellement très riches en demandes de locations pour les agences immobilières. Cette année toutefois, les demandes ont été assez tardives, et se sont concentrées sur le mois de septembre. Cela s’explique notamment par un certain attentisme lié à la crise économique que connaît le marché immobilier actuellement », analyse Orpi.

Un marché locatif en pleine mutation

Il n’y a plus que les étudiants, les personnes mobiles ou les jeunes couples qui privilégient la location. C’est également le cas notamment de familles ou retraités à revenus modestes, dont les moyens ne permettent plus d’accéder à la propriété et qui se tournent donc de plus en plus vers la location. Il en est de même pour les acheteurs potentiels qui préfèrent « attendre une conjoncture plus favorable et une amélioration de leur pouvoir d’achat avant de se lancer dans un projet immobilier. »
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.