Les marchés entrent en cure de désintox. Ils ont accueilli sans sourciller l'annonce hier soir de la Reserve Fédérale américaine,  le plus grand dealer de dope monétaire, de mettre fin à ses injections. Une annonce qui était prévue même si le ton ferme de Janet Yellen peut surprendre

Morning du 30 Octobre, Les marchés entrent en rehab

Les marchés entrent en cure de désintox. Ils ont accueilli sans sourciller l'annonce hier soir de la Reserve Fédérale américaine, le plus grand dealer de dope monétaire, de mettre fin à ses injections. Une annonce qui était prévue même si le ton ferme de Janet Yellen peut surprendre


Source :

VIRAGE RÉUSSI POUR LA FED
Comme prévu, la banque centrale américaine a mis fin à son programme de rachats d’actifs qui dopaient les marchés depuis 2008 sans provoquer de panique financière. En prenant le parti d’un sevrage progressif et en martelant qu’il s’écoulerait une « période considérable » entre la fin des rachats d’actif et le relèvement des taux directeurs, la Fed est en train de réussir son atterrissage en douceur.

LES BANQUES PASSENT AU GRILL
Chahutées en bourse, ces dernières séances, malgré des stress-test réussis haut la main, les banques françaises s'apprêtent à délivrer leurs résultats trimestriels. Les analystes sont optimistes, notamment pour les activités de marchés, encore faut-il qu’elle « joue le jeu ».ce n’est pas le cas selon Manuel Valls qui a exhorté les banques de « faire leur boulot » en « soutenant l’économie et ses petites entreprises ».

TOUS CONTRE LE SECRET BANCAIRE
Près de 90 pays se sont engagés à mettre en œuvre l'échange automatique d’informations à des fins fiscales à partir de 2017. Ce n'est pas la fin du secret bancaire, mais il est sérieusement écorné.

LES PHRASES DU JOUR
« La fraude fiscale ne vaut plus le coup » a commenté le ministre des Finances allemand Wolfgang Schauble. Quant à Michel Sapin, il a estimé que « la lutte contre la fraude fiscale est aussi un moyen de renforcer les finances publiques ». Il ne perd pas le Nord.......

COCORICO !
C'est la bonne nouvelle du jour : Dans le classement annuel sur le climat des affaires de la Banque Mondiale, la France fait un bond de sept places et passe de la 38e à la 31e place. Les raisons ? Un gain de temps pour enregistrer une entreprise et un raccourcissant les délais de mise en œuvre des plans sociaux. Pas de quoi s'enflammer, on retrouve juste la place que l'on avait en 2008.......

COÛTEUSE ÉCOTAXE
Après avoir cédé...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.