La douloureuse porte bien son nom pour les copropriétaires… Après avoir augmenté de 6,1 % en moyenne en 2012, les charges de copropriété se sont appréciées de 5,7% en 2013 selon le dernier pointage de l'Observatoire des charges, de l'Association des responsables de copropriété (Arc/Unarc). Les charges de chauffage ont explosé tandis que les honoraires des syndics et des frais de gestion ont eux aussi tendance à prendre de la hauteur. Sur trois ans, les charges ont augmenté de plus de 17 %. « C'est beaucoup trop, quand on compare par exemple, à l'inflation qui est inférieure à 5% sur la même période» relève l'étude.

Immobilier, les charges de copropriété ont augmenté de 5,7% en 2013

La douloureuse porte bien son nom pour les copropriétaires… Après avoir augmenté de 6,1 % en moyenne en 2012, les charges de copropriété se sont appréciées de 5,7% en 2013 selon le dernier pointage de l'Observatoire des charges, de l'Association des responsables de copropriété (Arc/Unarc). Les charges de chauffage ont explosé tandis que les honoraires des syndics et des frais de gestion ont eux aussi tendance à prendre de la hauteur. Sur trois ans, les charges ont augmenté de plus de 17 %. « C'est beaucoup trop, quand on compare par exemple, à l'inflation qui est inférieure à 5% sur la même période» relève l'étude.


Source :

Les dépenses de chauffage flambent

Trois postes de dépenses sont à l’origine de cette augmentation des charges. Les dépenses de chauffage ont flambé de 10,3% suite à l’augmentation de 6,5% des tarifs des différentes sources d’énergie utilisées et après un hiver rigoureux.
Les primes d’assurance se sont renchéries de 7,3%. Pour la quatrième année consécutive, ce poste a fortement augmenté «Cela est dû à une hausse de la sinistralité au niveau national, avec une augmentation des fuites d'eau et des problèmes d'étanchéité liés en partie au froid de l'hiver. Mais on constate aussi une hausse du taux de sinistralité propre à chaque copropriété, du fait notamment du vieillissement du bâti», explique Claude Pouey, responsable de l'Observatoire des charges.

Des prestations particulières qui coutent cher

Les honoraires des syndics et des frais de gestion ont progressé de 4,6% sur la période. Les syndics facturent de plus en plus de prestations particulières (+15%), « poste de dépenses que les copropriétés ne maîtrisent pas du tout et qui, en règle générale, ne font pas l’objet avant leur réalisation d’une concertation avec le conseil syndical », ajoute l’ARC.

47 euros le m2 en moyenne

En moyenne, les charges s'élevaient à 47 euros le m2, dans une copropriété équipée de tous les services (chauffage collectif, personnel, ascenseur…). Mais derrière cette moyenne, tous les copropriétaires de France ne sont pas logés à la même enseigne. A Paris, cette moyenne monte à 51,50 euros le m2 par an. A l’inverse, en province les copropriétaires paient en moyenne 36,80 euros le m2 par an.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.