Pendant que  Xavier Niel clamait son amour pour la France, les Américains continuent de nous « basher ». Seulement 12 % des dirigeants américains ont une perception positive du pays. Et un patron de Wall Street appelle à spéculer à la baisse sur les obligations françaises

Morning du 24 Octobre, Le French Bashing a encore de beaux jours devant lui

Pendant que Xavier Niel clamait son amour pour la France, les Américains continuent de nous « basher ». Seulement 12 % des dirigeants américains ont une perception positive du pays. Et un patron de Wall Street appelle à spéculer à la baisse sur les obligations françaises


Source :

LE CHIFFRE DU JOUR
12% : C'est la proportion de dirigeants d'entreprises américaines qui ont une perception «positive » du pays. À l'heure où la concurrence est toujours plus féroce pour accueillir les investisseurs étrangers, le French Bashing a encore de beaux jours devant lui.

ÇA NOUS PEND AU NEZ
Une star de Wall Street, David Einhorn le PDG du fonds activiste Greenlight Capital appelle à spéculer à la baisse sur les obligations françaises. Avec un constat « Les marchés obligataires considèrent la France comme l'Allemagne, alors qu'elle ressemble davantage à la Grèce ». Nous voilà prévenu.

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR
La France retrouve son rang de premier producteur mondial de vin, après avoir été détrôné il y a quatre ans par l'Italie. En cause une récolte désastreuse en Italie, (la plus mauvaise depuis 65 ans) alors que la France a connu un mois de septembre exceptionnel.

EN PRIME CE DIMANCHE L'ÉMISSION « STRESS TESTS
La BCE rendra public ce dimanche le bilan de santé de 128 groupes bancaires de la zone euro. Si tout se passe bien, les tests permettront à la fois de renforcer l'autorité de la BCE, d'accroître la transparence dans la zone euro et de rassurer les investisseurs sur la solidité des banques

QUI EST LE MAILLON FAIBLE ?
Mais attention aux « maillons faibles » : Certaines banques pourraient échouer aux stress test, c'est à dire qu'elles seraient jugées incapables de se recapitaliser en cas de scénario noire. Alors qui sera le maillon faible ? Pour Esperito santo, votez 1, pour Alpha Bank, votez 2, pour Dexia, votez 3.

PRENEZ GARDE A LA FERMETURE DU TRAIN
Un rapport de la cour des Comptes dénonce le coût prohibitif du TGV pour la SNCF et les finances publiques. Trop cher, le modèle du TGV français ne serait plus tenable dans les années à venir. Et pendant ce temps les élus continuent à faire pression pour que de nouvelles lignes soient...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.