Selon un rapport régional, 20% des chômeurs ne chercheraient pas d’emploi.

Morning du 10 Octobre, 20% DES CHOMEURS NE CHERCHERAIENT PAS D'EMPLOIS

Selon un rapport régional, 20% des chômeurs ne chercheraient pas d’emploi.


Source :

Attention de ne pas tomber dans la généralisation et dans la caricature. Il ne s’agit que d’un test dans deux villes du Sud et tout le monde sait à quel point le chômage est un drame pour la grande majorité des personnes qui le subissent. Mais c'est un vrai sujet...

FAIRE TOMBER LES TABOUS
La bonne nouvelle c’est que depuis quelques semaines, une fois de plus, la parole se libère sur des sujets jugés totalement tabous pendant des décennies.
Il était temps. Car le constat est sans appel, quand on a un taux de chômage de 10.2% alors que celui de l’Allemagne est à 5.5%, celui des Etats Unis à 5.9% et celui de l’Angleterre à 6.3% c’est qu’il y a un et même plusieurs problèmes.

PAS DE SOLUTION MIRACLE
Vaste sujet sur lequel il n’y a pas de solution miracle. Là encore attention de ne pas tomber dans les généralités. Il n’y a peut être pas de solution miracle, mais il y a des éléments d’explication. Le système d’indemnisation et de contrôle du chômage d’abord. Valls a le mérite d’avoir mis le sujet sur la table. Notre système est incroyablement généreux par rapport à nos voisins. A titre d’exemple, le plafond des indemnités est à 6161.29 euros en France contre 1119 en Italie ou 2000 euros en Allemagne. Sans parler de la durée d’indemnisation ou encore des possibilités de refus d’offres d’emplois. Les contraintes au licenciement et la rigidité du code du travail sont évidemment des freins à l’embauche. Et enfin le coût du travail. Quand on compare nos salaires minimum avec ceux de nos concurrents, quand ils en ont un, c’est assez spectaculaire.

UN SUJET DE REFERENDUM ?
On me répondra qu’il faut comparer ce qui est comparable et que les taux de chômage des autres pays ne reflètent pas la précarité des travailleurs et l’importance du temps partiel comme en Allemagne
Et c’est vrai. C'est un bon argument. Nous connaissons tous les recettes pour faire baisser le chômage, nous les connaissons car elles sont appliquées dans toutes les autres grandes puissances économiques. Mais ces recettes correspondent des choix marqués. Ou plutôt un choix...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.