Sortez les parapluies, prévient Immonot.com, le mois d’octobre sera maussade sur le marché immobilier. L’enquête mensuelle du site notarial, dévoile en effet très peu d’améliorations tant sur le front des prix que des volumes de transaction.

Immobilier, Le mois d’octobre sera maussade selon Immonot

Sortez les parapluies, prévient Immonot.com, le mois d’octobre sera maussade sur le marché immobilier. L’enquête mensuelle du site notarial, dévoile en effet très peu d’améliorations tant sur le front des prix que des volumes de transaction.

Source :

Eté maussade…

« L’activité durant la période estivale a été plus maussade que prévu et les perturbations politiques de la rentrée alourdissent le climat économique ». Les services de négociation « demeurent donc assez pessimistes sur les possibilités d’amélioration Jusqu’à fin octobre».

Du côté des prix ce n’est guère mieux, l’étude constate que le repli des prix concerne l’ensemble du territoire. « La proportion des études ayant constaté une amélioration des prix en juillet août n'a jamais été aussi faible : 8 %. A Paris où les prix perdent 1,5 % en deux mois ainsi que dans la quasi-totalité des villes de province, la tendance est à la baisse », indique Immonot.

Ce n’est pas pour autant que les acheteurs se précipitent et ce, malgré des taux au plus bas depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. « Les particuliers parce qu'ils ont beaucoup de mal à obtenir des crédits et les investisseurs parce que les nouvelles lois les ont pénalisés jusque-là. Les prévisions pour septembre et octobre sont donc résolument pessimistes, » ajoute Immonot.com

Pour Maître Brisset et Maître Le Touze à Lorient, « le souffle de la reprise de juin-juillet est retombé en août. Ce début septembre manque d’activité et le moral des vendeurs est au plus bas ».

Immonot explique en outre que la crise de confiance envers les politiques et l’absence de perspectives en termes de croissance « ont amené les notaires à modifier leur diagnostic sur l’évolution du marché à plus long terme ». Les notaires conseillent donc de vendre avant de racheter un bien, à 79 %, contre 52 % en juin. Pour les terrains, 72 % des officiers ministériels prévoient une baisse des prix, proportion rarement atteinte dans le passé.

Mais Immonot affiche tout de même son optimisme : « Les mesures de relance annoncées par Jean-Claude Juncker, le nouveau président de la Commission européenne, tout comme la baisse du prix de l’euro par rapport au dollar, ne peuvent avoir que des effets bénéfiques sur notre propre économie et, par contrecoup, sur le marché immobilier, » signale Immonot.com
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.