Tic-Tac Tic-Tac, le temps s’égrène. Pour les contribuables qui ne sont pas mensualisés, il ne reste plus que quelques jours pour s’acquitter du solde de l’impôt sur le revenu fixé au 15 septembre 2014.

Fiscalité, le 16 septembre, il sera trop tard pour payer son dernier tiers

Tic-Tac Tic-Tac, le temps s’égrène. Pour les contribuables qui ne sont pas mensualisés, il ne reste plus que quelques jours pour s’acquitter du solde de l’impôt sur le revenu fixé au 15 septembre 2014.

Source :

Une petite rallonge est accordée aux contribuables qui optent pour le paiement en ligne. Ils auront jusqu’au 20 septembre minuit pour payer en ligne l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux. Et le prélèvement sur le compte bancaire aura lieu le 25 septembre soit à la même date que pour ceux qui ont opté pour le « prélèvement à l’échéance ».

Pour rappel, le solde de l’impôt à payer est égal à l'impôt sur le revenu calculé cette année diminué des deux acomptes versés (un en février et un en mai). Attention, dans certains cas, la date limite de paiement de cet impôt est fixée à une autre échéance (17 novembre).

Mais avec la crise et surtout les hausses d’impôts successives de ces dernières années, de plus en plus de contribuables demandent au fisc de faire un geste sur leur feuille d’impôt. Selon le rapport annuel 2013 de la Direction générale des finances publiques, les demandes de non-imposition totale ou partielle ont connu une augmentation de 20% entre 2011 et 2013.

Un événement de la vie peut entraîner une baisse de revenu, et il peut alors être difficile de faire face à ses échéances, notamment celles imposées par l'administration fiscale pour le paiement de l'impôt sur le revenu (généralement mensuelles ou trimestrielles). Il est alors possible de demander à l'administration fiscale des délais de paiement pour le règlement de son impôt.

Lorsque les revenus du foyer ont baissé de 30 %, cette demande est automatiquement accepté. Il suffit alors d'en faire la demande auprès de son centre des finances publiques. Elle est effectuée sur le formulaire spécifique de demande de délais de paiement

Dans ce cas, l'administration fiscale ne demande pas de donner la raison exacte de la baisse des revenus (perte d'emploi, divorce, retraite...). En revanche, il faut fournir les pièces nécessaires à l'étude de la demande. C'est-à-dire les trois derniers bulletins de salaire ou les avis de versements des autres revenus ainsi que le bulletin de salaire du mois pendant lequel la baisse de revenus est intervenue.

Dès que l'administration fiscale valide la demande, elle fournit au contribuable un nouvel échéancier de paiement.

Même si la baisse des revenus est inférieure à 30 %, il est quand même possible d'obtenir un délai de paiement. Ce type de demandes est étudié au cas par cas. Il faut donc négocier avec le fisc et lui fournir un maximum de document prouvant les difficultés à payer les prochaines échéances.

En 2013, les demandes d'étalement de paiement des impôts avaient explosé. Ces demandes permettaient d'obtenir un étalement du paiement (notamment du solde de l'IR) au 31 Mars 2014. Pour les impôts sur le revenu 2013, payables en 2014, on peut d'ores et déjà bénéficier d'un étalement des paiements jusqu'au 31 mars 2015.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.